Accueil / Guides professionnels / Ja Rule annonce un Fyre Festival n°2
Fyre Festival 2

Ja Rule annonce un Fyre Festival n°2

L’échec du Fyre Festival, plus gros fiasco de l’histoire de l’événementiel, ne semble pas avoir refroidi le rappeur et investisseur Ja Rule qui se dit prêt à retenter l’expérience malgré les deux documentaires chocs qui ont fait le tour de tous les foyers américains.

En 2017, Billy McFarland, aujourd’hui condamné à 6 ans de prison ferme, et Ja Rule, son associé, se sont lancés dans l’organisation d’un événement gigantesque qui devait être le festival de musique le plus hype et le plus luxueux de l’histoire. Pour cela, une île des Bahamas avait été choisie pour recevoir les festivaliers, censés être hébergés dans des hôtels 5 étoiles et nourris des mets d’un chef étoilé. A la plus grande surprise de tous, cela s’est terminé sous la pluie et sous des tentes.

Le 2e Fyre Festival ne sera pas entaché par les documentaires

Dans une courte interview donnée à TMZ, un site people, le musicien et investisseur reconnaît ne pas avoir vu les deux documentaires produits par Netflix pour l’un, et Hulu pour l’autre. Pourtant, ces deux films sur le Fyre Festival ont vu le jour suite à la plus grande arnaque de l’histoire de l’événementiel et n’ont pas fini d’impressionner les spectateurs choqués par une telle organisation. Non seulement les festivaliers ont été victimes du désastre, mais les travailleurs également, qui n’ont jamais été payés. Une cagnotte, lancée sur GoFundMe, a d’ailleurs permis de récolter près de 200.000 euros pour dédommager ces personnes.

Malgré le scandale, Ja Rule pense pouvoir redresser la barre et faire mieux la deuxième fois, sans son partenaire financier qui est actuellement en prison et doit payer une amende de 26 millions de dollars. D’après lui, la création d’une App liée au festival, nommé Iconn, devrait l’y aider. « Cela a été une expérience douloureuse, mais c’est au cœur du chaos que se trouvent les opportunités », ajoute-t-il face à la camera du journaliste sarcastique. Et de s’offenser de l’importance accordée à ces documentaires qui salissent son image alors qu’il n’est pas le seul responsable. D’ailleurs, pour lui, ces films soulèvent un problème éthique puisque Billy McFarland, en prison, a été payé pour donner sa version des faits. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il y a donc de fortes chances de voir naître un Fyre Festival n°2 dans les mois à venir.

A lire également

USA Chine sanctions évènementiel

Les taxes entre la Chine et les USA pourraient impacter l’événementiel

Contents1.Le 2e Fyre Festival ne sera pas entaché par les documentaires La guerre commerciale lancée …