Accueil / Guides professionnels / Formation et emploi / Comment devenir organisateur évènementiel
Comment devenir organisateur évènementiel

Comment devenir organisateur évènementiel

Vous êtes créatif, rigoureux, bon communiquant et vous aimez organiser des manifestations pour les personnes qui vous entourent… le métier d’organisateur évènementiel est peut-être fait pour vous.

En 2016, le secteur de la communication pesait 46,2 milliards d’euros, soit 2,1 % du PIB de la France, dont un peu plus de 8 milliards étaient dédiés à l’évènementiel. La nécessité pour les entreprises de relancer leur activité économique depuis la crise de 2008 explique que celles-ci se tournent vers de manifestations à caractère évènementiel pour démarcher et fidéliser clients et prospects. Le secteur de l’évènementiel est donc un secteur d’avenir pour ceux qui montrent un intérêt prononcé pour l’activité et souhaitent devenir organisateur d’évènements.

Comment devenir organisateur d'évènements

Qu’est-ce qu’un organisateur évènementiel ?

La fonction d’organisateur d’évènements demande de nombreuses compétences dans les domaines de la communication et du marketing. Elle implique d’être imaginatif, créatif et tenace puisque le rôle de l’organisateur évènementiel est de concevoir des opérations de communication pour son entreprise ou pour un client, avec un budget et un délai impartis. L’organisateur d’événements est capable de mettre en place tout type de manifestations, du salon professionnel au séminaire, du gala à un concert en passant par un évènement sportif, et ce en respectant un certain nombre de contraintes et d’exigences.

L’organisateur évènementiel est le maître d’œuvre et le chef d’orchestre de la manifestation qu’il créé. Il doit envisager cette mise en place sous tous ses aspects, aussi bien économique (en gérant budgets et devis) que créatif (en répondant aux demandes spécifiques ou attentes moins précises d’un client) et logistique (en louant salleset espaces, ainsi que services de techniciens, d’agents de sécurité, de traiteurs, etc.).

Être bon communicant, de vive voix comme à l’écran, est une qualité indispensable pour mettre en place, mais aussi promouvoir son évènement. Dans ce sens, vous devrez bien entendu maitriser les outils de communication et les nouvelles technologies, utiles à la promotion de vos manifestations. Un langage professionnel et soigné oralement comme à l’écrit sont un atout non négligeable. Tout comme la détermination, le sens des priorités et une grande flexibilité afin de savoir faire face aux nombreux imprévus qui vous attendent si vous devenez organisateur d’évènements !

Organisateur évènementiel

Comment devient-on organisateur évènementiel ?

En France, il est recommandé d’obtenir un diplôme en communication/commerce pour entrer dans le milieu de l’organisation d’événements, même si une solide expérience acquise dans ce domaine par d’autres voix le permet aussi.

Si vous avez les qualités requises et le dévouement nécessaires pour faire ce métier, qui ne connaît ni week-end ni jours fériés, vous pouvez vous orienter vers un BAC+2 en école, BTS ou DUT de communication ou commerce avec spécialisation en événementiel. Vous pouvez poursuivre vers une licence professionnelle en communication événementielle, ce qui vous permettra de prétendre à un poste d’assistant organisateur d’événements pour débuter.

Si vous souhaitez aller plus loin et devenir chef de projet et organisateur évènementiel, il vous faudra acquérir un BAC + 4/5 (master de communication) en école ou en université.

L’organisateur évènementiel peut être travailleur indépendant, chef de sa propre entreprise, ou travailler pour une agence de communication événementielle ou pour une entreprise spécialisée. Son revenu moyen mensuel est de 2200 € brut.

Créer sa propre société dans l’événementiel est tout à fait possible et plusieurs statuts juridiques sont à votre portée. Le statut d’auto-entrepreneur est le plus simple pour débuter, puisque le plus léger administrativement et fiscalement. Cependant, avec le temps, vous ressentirez peut-être le besoin d’acquérir plus de crédibilité auprès de vos clients en créant une EURL (si vous êtes seul), ou une SARL ou SAS si vous êtes plusieurs associés. Commencer en tant qu’auto-entrepreneur peut aussi vous donner l’opportunité de tester votre motivation et vos compétences avant de vous lancer plus sérieusement dans ce métier aux très multiples facettes.

A lire également

Avoir un bon relationnel

Evenementiel : Comment avoir un bon relationnel ? 

Contents1.Qu’est-ce qu’un organisateur évènementiel ?2.Comment devient-on organisateur évènementiel ? Vous entendrez souvent qu’il faut “avoir un …