Accueil / Guides professionnels / Comédie musicale : quand le théâtre se mélange au chant
comédie musicale

Comédie musicale : quand le théâtre se mélange au chant

La comédie musicale, voici une discipline à la croisée de deux grands arts scéniques : le chant et le théâtre. Les productions à succès de ces dernières décennies ont redonné ses lettres de noblesses à cet art centenaire, à l’instar de “Notre-Dame de Paris”, “Le Petit Prince” ou encore “Les Dix Commandements.” 

La comédie musicale se refait une nouvelle jeunesse dans le secteur événementiel, retraçant l’histoire comme donnant vie aux plus grands œuvres littéraires de ces derniers siècles. Intéressons-nous sur les pratiques et formations de ce passionnant genre cinématographique où acteurs et artistes se rejoignent pour sublimer le public.

Face à un regain d’intérêt d’un public de plus en plus jeune

Dans son mémoire Modèle de la comédie musicale en France (2016), Marie-Mathilde Heurtematte nous apprend qu’une vingtaine de spectacles musicaux tout public se tiennent en moyenne en France. Malgré une variété de divertissements de plus en plus riche, la comédie musicale a toujours su s’imposer sur le devant de la scène.

Et pour cause, cet art d’une autre époque continue à être mis à l’honneur dans de nombreuses productions et repris dans le cinéma. A titre d’exemple: la contribution de l’auteur canadien Luc Plamondon dans la comédie musicale “Starmania” et “Notre-Dame de Paris”, ou encore du côté du grand écran, les titres célèbres comme “Les Misérables” ou “High School Musical” ont su maintenir cet art sous les projecteurs.

comédie musicale

D’autant plus que les maisons de renom et studios de cinéma tels que la compagnie “Walt Disney” ont en fait presque une signature et une marque au fil du temps. On ne s’étonne pas de voir cette activité défrayer régulièrement la chronique. Le théâtre en chanson est, pour le moins, encore loin d’en être à ses dernières prestations.

Au quotidien, les jeunes se prêtent volontiers à cet art résolument au coeur des tendances. Les chanteurs aspirants miment les stars des plus grands spectacles. Les jeunes reprennent les scènes cultes de quelques productions, quand  les plus petits, debout devant leur écran, chantent les refrains les plus populaires, peigne à la main. Cet art n’a pas pris une ride et continue de séduire jeunes comme adultes, dont certains y trouvent une vocation et une carrière.

La formation pour la comédie musicale en France

Tout comme la recrudescence du secteur de la comédie musicale, les écoles, institutions autour de cet art sont légion. Dans cette discipline, pour briller sur les estrades, il faut un profil doué d’une certaine polyvalence, mais aussi d’aptitudes clés. Par exemple, une artiste avec un goût prononcé pour la danse, le chant et théâtre est un profil idéal pour ce métier.

A la recherche d’artistes complets

Il va sans dire que le domaine de la comédie musicale est activement à la recherche de nouveaux talents par le biais de l’enchaînement des auditions. C’est pour cela que le débouchés dans ce cercle assez restreint restent encore assez rares. Mais comme les compétences essentielles pour ce métier sont également les bienvenues dans d’autres secteurs de l’événementiel (comme la danse ou le théâtre), une formation dans ce domaine n’est jamais peine perdue.

Ecoles de formation en comédie musicale

Plusieurs professionnels en activité et institutions opérant dans l’enseignement de la comédie musicale sont présents en France. Vous avez par exemple l’ECM (L’École de Comédie Musicale de Paris) aujourd’hui tenue par le metteur en scène Ned Gruijc. Vous pouvez également approcher l’EPCM (Ecole Professionnelle de Comédie Musicale), également sise dans la capitale. D’autres institutions privées sont exclusivement vouées à la comédie musicale, comme le “Musikâl” qui proposent une formation haut de gamme dès l’âge de cinq ans.

A lire également

goodies evenementiel

Les goodies sont-ils efficaces en événementiel ?

Contents1.Face à un regain d’intérêt d’un public de plus en plus jeune2.La formation pour la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *