commissaire d'exposition

Quelles fonctions pour un commissaire d’exposition ?

Le commissaire d’exposition s’occupe de la responsabilité de création, d’organisation et de gestion d’une exposition temporaire. Ce professionnel est le référent principal de la mise en place d’événements tels qu’un salon, un festival, une biennale, etc. Parfois titré “curateur d’exposition”, il intervient notamment dans des expositions portant sur l’art, l’histoire, etc. Homme de science, amateur d’arts ou d’histoire, le commissaire d’exposition est le connaisseur à qui on sollicite l’expertise lors de tels événements.

Quelles sont les missions d’un commissaire d’exposition ?

Lors d’une exposition, le commissaire est en activité perpétuelle : il s’attarde sur les articles en exposition, en fait connaître les détails, il cancane avec quelques passionnés, vogue de groupes en groupes. Bref, cet hôte de l’événement a voix au chapitre au milieu de visiteurs qui lui prêtent une oreille attentive.

Le commissaire d’exposition est l’auteur même de l’exposition. Il façonne chaque détail du concept de A à Z. Ce qui signifie qu’il doit idéalement en maîtriser toutes les subtilités. En ce qui concerne l’exposition proprement dite, toutes les décisions principales sont prises par le commissaire. Cela commence par le choix du thème ainsi que des artistes qui participeront au projet. S’ensuit ensuite la sélection des œuvres à exposer jusqu’à la mise en place de celles-ci au sein de l’espace dédié.

Au sujet de l’événement, c’est également au commissaire d’exposition d’endosser le rôle d’event manager. Il trouve le lieu, contacte les prestataires, assure le côté logistique et établit le planning global pour l’organisation.

Ce professionnel étudie jusqu’à l’aspect financier, technique et marketing de ce type d’événementiel. Il conclut lui-même avec les investisseurs et quelques mécènes, les financements nécessaires à la réalisation du projet. Il gère le budget mobilisé pour l’exposition. Lors du vernissage, le commissaire en assure l’inauguration officielle avec sa couverture médiatique. Son ambition est à la hauteur de ces responsabilités multiples : veiller au succès de l’exposition, en la faisant connaître auprès d’un maximum de personnes.

Profil d’un commissaire d’exposition

Le commissaire d’exposition doit se doter d’une bonne aisance relationnelle, d’une bonne aptitude sociale et doit être un bon communiquant. En effet, sa présence et sa participation active lors de l’exposition sont cruciales au succès de celle-ci. Des connaissances en langues étrangères sont souvent de précieux atouts dans ce domaine. L’aspect rédactionnel doit aussi être maîtrisé, puisqu’il aura à administrer l’élaboration des supports de communication (flyer, catalogue, etc…) Il constitue le visage de l’exposition dans les médias, et représente l’image de l’événement.commissaire d'exposition

Souvent, le curateur d’exposition est affilié à une institution opérant dans le domaine artistique et culturel. Il y détient généralement une fonction en tant que conservateur de collections. Par ailleurs, le commissaire peut tout aussi travailler à son compte. Pour ce dernier cas, il s’agit idéalement d’une personne ayant longtemps œuvré dans le domaine de l’art, de la culture ou de la science, et qui a les bras longs.

Qu’il soit indépendant ou affilié à une institution, le commissaire d’exposition doit faire preuve d’un professionnalisme inébranlable. Cela signifie la connaissance du marché de l’art ainsi que la maîtrise de son histoire.

Carrière et salaire

Le métier de commissaire d’exposition fait l’objet d’un certain engouement, puisqu’en France comme à l’échelle internationale, ce métier continue d’accueillir des adeptes de plus en plus nombreux. Le métier de commissaire d’exposition nécessite un diplôme de niveau bac + 5.

En ce qui concerne les filières à adopter, quelques possibilités sont tout aussi adéquates les unes que les autres afin de devenir commissaire d’exposition. En voici quelques-unes :

  • commercialisation et diffusion des œuvres d’art
  • direction de projets ou d’établissements culturels
  • formations spécialisées dans l’ingénierie et le management de projets culturels
  • ingénierie culturelle et administration de la culture
  • lettres & arts ou études culturelles 

Comme d’autres carrières de l’événementiel, cette fonction ne se limite pas à une fourchette de salaire en particulier. En effet, cette donnée se détermine par l’ampleur de l’événement en question, les responsabilités qu’il implique, son succès ainsi que ses enjeux financiers. Parfois, cela dépend également du financement obtenu pour la réalisation de l’exposition.

A lire également

Le rôle d’un chargé de communication événementielle

Contents1.Quelles sont les missions d’un commissaire d’exposition ?2.Profil d’un commissaire d’exposition3.Carrière et salaire Le poste …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *