Parking Day
SONY DSC

Le park(ing) day : À nous la rue !

Le park(ing) Day se déroule le 3e vendredi du mois de septembre. Durant cet événement, citoyens, activistes, des équipes d’architectes, d’artistes et d’urbanistes, etc., se réunissent pour reprendre l’espace public afin de le transformer en un espace convivial et écologique

Développé en 2005 à l’initiative de la firme Rebar, le park(ing) Day a pour but de susciter un débat sur l’occupation des voitures sur les espaces publics. Durant cet événement, les participants présentent des alternatives pour remédier à cette problématique. Aujourd’hui, il se déroule dans plus de 200 villes réparties dans 35 pays du monde. 


Nouveau !

Fort de son succès avec plus de 45 000 lecteurs par mois,
evenement.com lance un jobboard 100% gratuit !


Qu’est-ce que le Park(ing) Day?

Avant toute chose, il est utile de rappeler le concept du Park(ing) Day. Ce mouvement incite la réappropriation de l’espace public afin de le transformer, le temps d’un instant en jardin. S’il a débuté à San Francisco, il s’est aujourd’hui emparé du monde entier. Ce mouvement se repose sur un réseau de militants. Ainsi, associations, entreprises, artistes, etc. occupent une place de stationnement au grand dam des automobilistes. Ils invitent les passants à bavarder avec eux et les sensibilisent en même temps à l’utilisation de l’espace public. Bien entendu, cette idée n’est pas du goût de tout le monde, en particulier des automobilistes qui n’apprécient pas le fait qu’on leur pique une place. 

Parking day, pour une ville engagée

Durant le park(ing) Day, les participants encouragent les gens à changer leurs façons de voir la rue. En France, ce mouvement n’a véritablement rencontré un succès qu’en 2010, les gens commençant à y porter un intérêt particulier.

Pour les participants, il s’agit d’un moyen d’expression festif dans le but de créer une ville verte. Les villes de France font alors office de laboratoires pour l’expérimentation de nouveaux usages urbains. Par ailleurs, la participation à ce mouvement est une occasion d’évoquer les problèmes urbains. 

Le but d’un park(ing) Day ?

Le principal but du park(ing) day est de faire émerger un débat sur la création d’une ville écologique et attentive. Dans la capitale, il y a beaucoup trop de voitures, qui en passant sont aussi une source de pollution. À Paris, les voitures envahissent complètement l’espace public (environ 53 %), notamment les trottoirs. Comme si cela ne suffisait pas, elles restent immobiles. En invitant les passants à discuter, c’est une occasion de leur faire part de cette problématique. Les participants peuvent par exemple les inciter à se déplacer en vélo. Par rapport aux voitures, ce moyen de transport est moins encombrant et moins polluant. De plus, il permet de se déplacer plus rapidement. Dans un second temps, on peut les sensibiliser au cyclable. Certes, la capitale a fait des progrès pour aménager des pistes cyclables, mais ce n’est pas suffisant. 

Comment y participer ?

Tout le monde peut participer au park(ing) Day. Tout d’abord, avec vos voisins ou amis, choisissez un emplacement puis mettez en place votre concept. Une fois cela fait, faites une demande auprès de votre arrondissement. Inscrivez-vous ensuite sur le site de parking Day France où vous allez remplir un formulaire d’inscription. Vous êtes enfin prêts pour vous préparer au mouvement. Comme tout le monde ne connaît pas forcément ce concept, expliquez-le aux passants avec le sourire. À la fin de l’événement, n’oubliez pas de nettoyer votre place et de ne laisser aucune trace. 

A lire également

la durée idéale pour un événement virtuel

Quelle est la durée idéale pour un événement virtuel ?

Contents1.Qu’est-ce que le Park(ing) Day?2.Le but d’un park(ing) Day ?3.Comment y participer ? La durée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *