in

Rétroplanning : guide pratique pour le préparer 

rétroplanning

Lors de l’organisation d’un événement professionnel, vous aurez besoin d’établir un rétroplanning pour faciliter les préparatifs. 

Préparer un événement professionnel exige beaucoup de temps et d’attention. Pour que ce soit une réussite, vous devez établir un rétroplanning, afin de pouvoir tout gérer dans les temps. Dans ce guide, vous trouverez son utilité ainsi que les étapes à suivre pour l’établir. 

Rétroplanning : qu’est-ce que c’est ?

Un rétroplanning est un programme que vous devez mettre en place lors de l’organisation d’un événement professionnel ou la réalisation d’un projet avec un deadline proche. Il constitue une stratégie pour régler rapidement tout le travail en cours. 

Le concept est simple. Le plan commence depuis la date de fin de projets jusqu’au début. Cela permet de finir tous les préparatifs à temps et d’éviter les retards. Comme vous le savez, dans ce genre de cas, aucun retard n’est tolérable. 

Que doit-il contenir ?

Un rétroplanning doit contenir la liste de toutes les tâches à réaliser pour bien organiser l’événement. La chronologie doit se faire en compte à rebours. Selon la logique, les travaux les plus urgents doivent passer en premier. 

Le diagramme de Gantt est le meilleur moyen de visualiser la transmission des tâches sur un calendrier. Il facilite le suivi de l’évolution des préparatifs. 

Rétroplanning : ses avantages dans la préparation d’un événement professionnel

Beaucoup optent pour le rétroplanning lors de l’organisation d’un événement professionnel. En effet, il apporte de nombreux avantages à tous ceux qui l’utilisent. 

  • Finir tous les préparatifs à temps. Un retard donne une mauvaise image de votre entreprise face aux collaborateurs et aux invités. Le rétroplanning vous permet d’éviter ce genre de désagrément. 
  • Assurer la faisabilité des travaux en rapport avec l’organisation. Cela augmente le taux de productivité des responsables. De cette manière, vous pouvez estimer le temps nécessaire pour tout finaliser grâce à la date de l’événement. 
  • Faciliter la budgétisation. Le temps c’est de l’argent. Plus vous perdez de temps sur un travail, plus le budget pour celui-ci augmentera. Avec un rétroplanning, vous pouvez fixer un délai pour chaque étape des préparatifs afin de respecter le budget prévu. 
  • Spécifier les ressources nécessaires pour mener à bien tous les projets de préparation de l’événement : mains d’œuvres, prestataires, etc.
  • Permettre de prévoir et d’anticiper les imprévus

Au fur et à mesure que vous employez un rétroplanning, vous découvrirez les autres avantages qu’il vous apporte lors de vos projets divers. 

Comment établir un rétroplanning ?

Pour monter votre rétroplanning, vous pouvez utiliser le format Excel ou autre, selon votre aisance en matière de bureautique. 

La fiche de rétroplanning :

Remplissez les colonnes comme suit pour faciliter les choses :

Colonne 1 : 

Les tâches et les étapes à suivre pour les préparatifs de votre événement. 

Colonne 2 :

Désigner un responsable (un délégué) pour chaque tâche.

Colonne 3 :

L’avancement de chaque étape. Il vous permet de suivre l’évolution du travail : en attente, en cours, fait, non fait.

Colonne 4 :

Le temps nécessaire pour effectuer les différentes tâches. Cela aide à activer le travail et bien finir dans les temps. 

Comment préparer le contenu de votre rétroplanning ?

Le contenu d’un rétroplanning est différent, selon le type de projet à organiser. Pour un événement professionnel, suivez les étapes ci-après :

Étape 1 :

Définir le type d’événement professionnel à organiser (séminaire, salon, lancement de produit). Cela permet de connaître les étapes pour procéder aux différentes tâches.

Étape 2 :

Préparer un budget. Une estimation de prix selon le genre d’événement et tout ce dont vous aurez besoin est d’une importance capitale. N’oubliez pas de prendre une marge pour les imprévus. 

Étape 3 :

Préparer une liste des invités et des participants. Qui assistera à votre événement. Classez-les selon leurs statuts pour faciliter la répartition des places et l’élaboration des invitations. 

Étape 4 :

Définir le thème de l’événement. Cela se fait en fonction de l’objectif, des participants, et du type de produit s’il s’agit d’une présentation de produit.

Étape 5 :

Définir le thème de l’événement. Cela se fait en fonction de l’objectif, des participants, et du type de produit s’il s’agit d’une présentation de produit. De cette manière, vous pouvez sélectionner les prestataires dont vous aurez besoin. 

Étape 6 :

Définir le type de lieu et les logistiques. La recherche de l’endroit pour votre événement sera plus facile lorsque vous décidez le genre de cadre que vous souhaitez. En ce qui concerne la logistique, c’est le choix du lieu qui détermine si vous devez louer ce qui manque à vos besoins. 

Étape 7 :

Promouvoir l’événement. Envoyer les invitations, faire des publicités (média, réseaux sociaux, panneaux publicitaires, etc.). 

Tout cela doit constituer votre rétroplanning. Ces étapes se divisent encore en plusieurs branches, car elles contiennent de nombreuses tâches à effectuer. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.