in

Efficacité collective : quel est l’enjeu ?

efficacité collective, importance espace événementiel

Les acteurs doivent générer ensemble une efficacité collective ou de groupe pour établir le système instauré au sein de l’entreprise et le maintenir. Le travail d’équipe constitue souvent le leitmotiv dans la conduite de certains projets et travaux de petite et grande dimension. Au sein d’une entreprise notamment, ce mode de fonctionnement constitue un moyen d’aboutir au résultat escompté et d’améliorer une position. En quoi consiste l’efficacité collective ?

Que comprendre dans l’efficacité de groupe ?

L’efficacité collective est la capacité ou le fait pour un groupe d’individus d’atteindre des objectifs fixés, à une échéance prévue et dans certaines conditions imposées (quantité, qualité, etc.). On peut définir cette notion par la réunion de certaines mesures de performance, comme l’efficience qui consiste en l’atteinte d’un résultat par l’utilisation optimisée des ressources, la productivité ou encore le rendement. Quelques critères permettent aussi de déterminer la réalité d’une efficacité collective, à savoir le résultat du groupe qui doit au moins correspondre aux objectifs et normes définis par les dirigeants, l’existence d’une interaction entre les membres les amenant à travailler ensemble durablement, et enfin l’exploitation de l’expérience de groupe.

C’est un indice de performance qui est pour le moins difficile à atteindre dans la réalité, sachant que cela exige non seulement de la cohésion, mais aussi une bonne gestion des conflits internes. Ceux-ci consistent souvent en des conflits relationnels issus de certaines incompatibilités, des contrariétés ou une rivalité. Le conflit peut aussi être lié au projet ou à l’activité en cours, quand les membres de l’équipe affichent des divergences sur certains aspects ou la conduite du projet. D’autres écueils peuvent surgir le long du processus de formation ou durant la mise en marche de l’équipe. Pour y pallier, on peut néanmoins recourir à différents leviers.

Par quels moyens aboutir à une efficacité collective ?

En premier lieu, il existe des conditions qu’il faut tenir compte pour arriver à générer une efficacité collective. L’expert en dynamique de groupe, le professeur en psychologie J. Richard Hackman en identifie quelques-unes. Sa liste inclut une adhésion stable et durable des membres, la directivité du leader, une structure favorable, un environnement relationnel permettant aux membres de l’équipe de collaborer correctement, ainsi qu’un bon coaching. D’autres conditions pour la mise en place d’équipe idéal sont énumérées de parts et autres les initiateurs de projets et les sociologues : sécurité psychologique, reconnaissance, sentiment de valorisation de chaque membre de l’équipe, ainsi de suite.

Par ailleurs, l’on dénombre différents facteurs pour le développement de l’efficacité collective. On les visualise de manière générale selon le processus suivant :

La recherche de l’engagement individuel et collectif

Tous les atouts et les forces sont mobilisés. Les objectifs sont clairs, précis mais surtout réalisables. Chaque membre connaît sa place et son rôle, tout en étant au courant du sens de leur future action et en étant enthousiaste dans sa réalisation. Il existe un coaching actif et dynamique, mis en œuvre dans un climat de confiance réciproque entre tous les membres.

L’unification du groupe

Toute « l’énergie » engrangée est canalisée de façon à créer de la cohésion de groupe, mais aussi de la coordination dans la manière de travailler ensemble : aucune rétention d’informations, amélioration des connaissances réciproques, règlement des conflits interpersonnels, instauration d’une équité dans la distribution de rôles, recherche permanente de complémentarité entre les éléments du groupe, créer un rythme d’ensemble, directivité bien contrôlée (pour le leader), ainsi de suite.

Efficacité collective : la canalisation des atouts

Après avoir stimulé l’intelligence collective du groupe (les deux premiers points), le leader devra ensuite amener l’équipe formée à se focaliser sur les objectifs, ou autrement dit à ne pas se tromper de cible en cours de route. Cela implique un contrôle et le maintien de la motivation, faire obstacle aux discordances, etc.

Pourquoi l’efficacité collective est-elle importante ?

L’efficacité de l’équipe prime toujours sur la performance individuelle. C’est un fait avéré depuis des millénaires et reconnu même dans les sociétés les plus individualistes. L’efficacité collective est celle qui mène une équipe plus assurément vers ses objectifs et qui la rend pérenne. Induite de la capacité collaborative de chaque membre du groupe, elle exprime la capacité d’une équipe à se développer. Mais également à performer au-delà des adversités, des différences et des obstacles à la cohésion.

C’est une faculté on ne peut plus indispensable pour l’entreprise ou tout autre groupement d’intérêt commun. Elle permet d’avancer efficacement, et parfois rapidement, vers des objectifs fixés. En outre, il s’agit aussi d’un indice mesurable. Il est possible de l’améliorer au fur et à mesure que l’équipe gagne en maturité ou, au contraire, tend vers l’instabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.