in

Typologie des équipes : ce qu’il faut savoir sur les types d’équipe

types d'équipes, l'équipe de my artist is rich

On peut catégoriser les équipes au sein des entreprises ou d’autres types de groupements. Une équipe est un ensemble de personnes réunies et mises à contribution dans la réalisation d’objectifs communs, que ce soit par des actions communes ou à travers des activités diverses. A la différence d’un groupe, il existe, dans une équipe, une forte imbrication des notions de collectivité, de cohésion, d‘appartenance, de coresponsabilité et de vision commune. Cela étant dit, tout en fonctionnant et en opérant chacune à leur manière, les équipes sont en même temps différentes dans leur manière d’être.

Les différents types d’équipes

Au sein de l’entreprise, les équipes se présentent sous diverses formes, natures et fonctionnements.

Les équipes selon leur composition

Les groupes ou équipes varient en nombre de membres, sachant que cela ne peut être inférieur à 2. L’effectif maximal pouvant la déterminer, n’est pas communément établi, étant donné que cela dépend de nombreuses variables comme le volume du travail, les délais, etc. En tout cas il n’y a pas de taille idéale d’une équipe, sauf pour celles qui sont établies par des normes à l’exemple d’une équipe sportive. Par ailleurs, on distingue aussi les équipes effectives des celles virtuelles ou encore réparties. On note également l’existence d’équipes dont la durée de vie est limitée comme  les équipes transverses ou ad hoc par exemple et enfin, il y a celles dont la composition est changeante.

Les types d’équipes selon leurs rôles

L’équipe se décline aussi sous divers aspects en fonction des missions qu’elle assume. L’on en distingue de ce fait 4 types, à savoir :

  • L’équipe de projet en charge de tâches spécifiques et limitées dans le temps.
  • L’équipe de réflexion transversale et polyvalente, à durée de vie plus ou moins limitée selon les besoins. Elle est également assignée à des tâches spécifiques.
  • L’équipe de management d’où proviennent les directives. Elle est permanente et plus ou moins stable.
  • L’équipe de travail chargée de la production. Elle est stable et permanente.

Les équipes selon leur mode de fonctionnement

Les équipes se distinguent aussi selon leur consistance et leur fonctionnement. On les répartit ainsi en 3 déclinaisons :

  • Les groupes fragmentés sont celles qui ne présentent aucun signe d’interdépendance, où la hiérarchie est omniprésente. Les décisions sont prises de façon autoritaire par le leader ou encore par quelques membres éminents (ou qui croient l’être).
  • Les équipes divergentes sont celles dont les membres sont peu en accord, hésitants et indécis. Cela va amener une lenteur dans les prises de décision et la réalisation des actions, ainsi qu’une difficile réussite.
  • Les équipes cohésives sont celles qui ont atteints le plus haut stade dans leur développement. Dans ce genre de groupe où la cohésion est à un niveau élevé, l’on remarque une équipe soudée avec des membres impliqués, conduite de façon démocratique et dans un environnement de coopération idéal.

Les types d’équipes selon leur nature

Le comportement de l’équipe vis-à-vis de son entourage en détermine aussi la différence par rapport à d’autres. L’on distingue en l’occurrence 3 autres genres d’équipes.

  • Les équipes compétitrices sont celles qui se focalisent sur la réussite. L’atmosphère de compétition tend à l’emporter sur la volonté individuelle de collaborer. Elles sont peu enclines à considérer les autres équipes.
  • Les équipes non interactives font place à davantage de planification, sans qu’il n’y ait non plus une considération de la vision globale de l’entreprise.
  • Les équipes coopératives sont celles qui ont un sens élevé de la collaboration, ainsi qu’une volonté de travailler avec d’autres équipes en vue d’objectifs communs.

D’autres éléments de différenciation peuvent s’ajouter à ces paramètres et donner lieu à d’autres types d’équipes. La liste des variables n’est pas exhaustive, entre autres, il y a la culture d’entreprise, le secteur d’activité, la moyenne d’âge, les compétences, les expériences individuelles, etc.

L’intérêt de différencier les équipes selon leurs types

Sauf considération technique, il n’y a pas de catégories à proprement dire dans lesquelles on peut classer les équipes. Il existe des phases à travers lesquelles les équipes évoluent ou se développent. La différenciation des équipes est pourtant essentielle dans la mesure où il faut en connaître la nature et l’attitude, les fonctions, les objectifs, etc., pour permettre d’établir une gestion adéquate. En interne, l’identification des caractéristiques actuelles et du stade d’évolution de son équipe permet au leader de mettre en place le style d’administration et de directives adapté. En matière de team building, la connaissance des différents facteurs qui jouent dans la mise en relations des membres de ou des équipes va permettre de choisir le programme adéquat, la durée, le type de team building, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.