l’événementiel veut plus de visibilité

En France, l’événementiel veut plus de visibilité

Chaque semaine, les acteurs de l’événementiel intensifient leur lutte pour reprendre les activités et cette fois, c’est plus de visibilité qu’ils réclament. D’ailleurs, depuis la crise, certains professionnels affirment se sentir “invisibles”. Selon eux, on ne les écoute pas assez et on ne pense pas trop à leur survie. 

Il y a quelques semaines, certaines demandes du collectif des travailleurs de l’événementiel étaient approuvées par le Premier ministre. Le problème réside cependant auprès des localités. Avec l’arrêt total des activités, c’est toute une chaîne de travail qui s’arrête. Les acteurs de l’événementiel ont besoin d’une réponse, mais avant tout d’une visibilité. Les professionnels du spectacle, après toute une année sans entrée d’argent, sont à l’agonie. 

La visibilité est un début pour rassurer le secteur événementiel

Dans l’ouest, à Tours, les professionnels de l’événementiel disent manquer cruellement de visibilité. Ils ne savent même pas encore s’il y aura une saison de festivals et autres événements habituels cette année. Pourtant, selon la ministre de la Culture, il faudra attendre le 15 juin pour avoir la réponse à cette question.


⚽ BABYFOOT VR ⚽
L'animation futuriste qui rendra votre
évènement convivial

Ce qui signifie qu’au cours des 6 prochains mois, en plus des 10 précédents, l’événementiel devra rester au coin, sans visibilité. Cela inquiète beaucoup tous les acteurs puisque les tournées par exemple, nécessitent des mois, voire des années de préparation à l’avance. Sans saison, il n’y a plus d’achats de tickets, même pour plus tard.

Ce manque de visibilité pourrait être fatal pour l’événementiel. La CCI Tourraine a effectué une étude sur l’impact du manque d’activités dans le secteur. Les résultats confirment que le tiers des entreprises pensent déposer le bilan dans 6 mois avec cette situation.

A ce rythme, le pessimisme s’installe, les organisateurs de spectacles n’espèrent pas de dates avant 2022. Certains intermittents du spectacle, eux, pensent se reconvertir. Les concerts privés. Jusqu’ici, quelques-uns réussissaient à survivre grâce à des formats “concert chez l’habitant”. Cela n’est plus suffisant, ils préfèrent carrément changer de métier.

A lire également

organiser des mariages-tests face à la covid

Événementiel : des mariages-tests, pourquoi pas ?

Contents1.La visibilité est un début pour rassurer le secteur événementiel Le week-end dernier, l’Union des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via