événementiel France

Événementiel en France : le récap de la semaine

Les acteurs de l’événementiel à chaque recoin de France ne cessent de fournir des efforts pour reprendre leurs activités rapidement. Même si les alternatives et les vitesses diffèrent, l’objectif reste le même : survivre à la crise. Sans date précise pour la réouverture des salles et le début de la saison événementielle, la planification est impossible. Néanmoins, pas question de rester les bras croisés !

A Marseille, les initiatives d’événements tests s’étendent. Du côté de la Côte d’Azur, les plans de reprise s’adaptent à la nouvelle normalité. En Bretagne, les plaintes sur le manque de visibilité, entre autres, se poursuivent. Voilà des illustrations concrètes des différentes étapes des professionnels de l’événementiel en France pour faire face à la crise.

Événementiel en France : statu quo ou non ?

La réponse à cette question dépend certainement de la ville de France dans laquelle on détermine les actions actuelles de l’événementiel. Il y a quelques semaines, Do3me communiquait son projet de concerts tests à Marseille. Ce collectif de médecins, de directeurs de salles de concert et d’organisateurs de festivals réunira 1 000 personnes deux fois. 

Location de Robot Humanoide


L’animation safe contre la COVID-19
Les robots sont immunisés contre le virus 😬

Pour accentuer l’action, l’étude sera restituée avec un “grand congrès international sur la problématique de l’événementiel face à la crise sanitaire”. Le but étant de compiler les résultats pour obtenir des propositions concrètes en ce qui concerne les protocoles sanitaires pour les événements. 8 avril, c’est la date prévisionnelle du congrès jusqu’ici.

De l’autre côté de la France, l’événementiel breton a d’autres préoccupations. Comme les autres régions de la semaine passée, la Bretagne est en quête de visibilité. Les professionnels veulent avoir des indications quant aux dates de reprise pour pouvoir avancer dans leurs concepts. Pour l’instant, ce ne sont que les annulations qui se poursuivent.

événementiel France

Terminons sur une note optimiste. Lundi dernier, le Comité régional du Tourisme (CRT) Côte d’Azur France et le cabinet Arthémuse éclairaient sur leur plan de relance. Ce dernier se base sur les résultats de l’étude “destinations et événements : se transformer pour répondre aux nouveaux enjeux”. Les tendances émergentes faisaient partie des conclusions essentielles. Cela inclut l’inclusion de la digitalisation en tant qu’expérience parallèle ou de substitution. Sinon, pour les événements dont la rencontre en est la base, les professionnels de l’événementiel de ce côté de France maintiennent le “face 2 face”. Pour finir, ils miseront sur la montée en gamme des événements en offrant des expériences innovantes. Des initiatives adéquates pour le nouveau monde de l’industrie.

A lire également

Républik MDC

Républik MDC, pour la révolution du B2B

Contents1.Événementiel en France : statu quo ou non ? Républik MDC s’inscrit parmi les acteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via