Accueil / Animations événementielles / Burning Man : des restrictions de l’état américain révoltent les habitués
Burning Man

Burning Man : des restrictions de l’état américain révoltent les habitués

Le grand festival de contre-culture Burning Man, qui a lieu chaque année dans le désert du Nevada, aux Etats-Unis, ne sera peut-être plus jamais le même si l’état américain applique ses nouvelles restrictions. Une démarche qui fait grincer des dents plus d’un aficionado de ce rendez-vous mythique.

Ils étaient plus de 200 rassemblés dans la salle de conférence d’un hôtel de Sparks, dans l’état du Nevada, pour prendre connaissance des nouvelles restrictions proposées, voire imposées, lors du prochain festival Burning Man par le Bureau fédéral de gestion des sols ce lundi 8 avril. L’une des mesures majeures concerne la sécurité, avec notamment l’érection de barrières autour du lieu de l’événement afin d’en limiter l’accès à 100.000 personnes. Un moyen, d’après l’état fédéral, de limiter du même coup les dommages environnementaux causés par une telle fréquentation dans cette partie désertique et fragile du pays. La mesure a fait réagir violemment plusieurs des participants à la réunion, qui depuis 30 ans prennent soin de nettoyer le site et de promouvoir la philosophie « Ne laissons aucune trace » auprès des festivaliers.

Des mesures pour Burning Man afin de solutionner un faux problème

D’après les organisateurs du festival, ces mesures coûteront 10 millions de dollars de plus par an, alors que le festival, qui existe depuis les années 1990, est devenu, au fil du temps, le festival d’art en extérieur le plus important d’Amérique du Nord, avec des cercles de percussion, des chars décorés, des représentations théâtrales et des campements colorés incomparables. Le tout dans une ambiance de tolérance hors du commun où les vêtements sont optionnels et les préjugés raciaux et sexuels inexistants. En plus des restrictions annoncées pour soi-disant parfaire l’organisation, l’état fédéral suggère la délivrance d’une concession de 10 ans pour la communauté Black Rock City, située dans le Black Rock Desert, à 160 km environ de Reno. L’avenir du Burning Man se jouera au mois de juillet, où il sera révélé si le nombre maximal de festivaliers restera à la limite actuelle de 80.000 ou s’il montera à 100.000. Mais de toute évidence, il n’y aura pas d’interdiction d’organiser le Burning Man cette année.

Sources & crédits Source : https://apnews.com/f5ef446fb6274c98896327b977860f84 - Crédit :

A lire également

Lune anniversaire

L’humanité fête les 50 ans de ses premiers pas sur la Lune

Contents1.Des mesures pour Burning Man afin de solutionner un faux problème Il y a bientôt …