salon de l événementiel lyon,les grands salons reviendront avec des changements

L’adaptation sera la clé pour les exposants afin de rencontrer leurs clients

Face à la situation sanitaire mondiale, la société a dû s’adapter. Des solutions doivent donc être trouvées à l’avenir pour permettre une relance efficace et rapide de l’économie mondiale. Les exposants notamment se doivent de trouver des plans pour changer la donne. Le pessimisme de la situation actuelle et l’espoir pour le futur se mêlent pour former un avis mitigé concernant les attentes de demain.  

Une transition vers le monde virtuel..?

L’organisation des prochains événements organisés a été bouleversée par le coronavirus, et les organisateurs ont dû faire avec. Une part importante de leurs revenus découlent de ce genre d’activité réunissant plusieurs milliers de personnes au total… Trouver une solution était donc une nécessité. Pourtant, plus d’un tiers des 345 exposants interrogés par la société de gestion de spectacles Tradeshow Logic ont répondu ne pas prévoir de participer à des conférences ou salons virtuels au cours des 12 prochains mois.

Ce chiffre se doit en effet à l’optimisme dont certains font encore preuve pour l’année à venir. Plus d’un quart des interrogés ont ainsi répondu vouloir assister à sept salons ou conférences ou plus. En effet, il semblerait que beaucoup d’exposants soient méfiants quant à la capacité des événements virtuels à devenir «un digne remplacement des événements en face à face». De plus, la rapidité avec laquelle doit se faire la transition vers le virtuel ne les rassure pas.

Des chiffres pour appuyer le propos

Néanmoins, l’inévitabilité du phénomène est bien dans les esprits. Les 12 prochains mois vont voir débarquer une nouvelle quantité de dollars, consacrée au budget marketing des sociétés. En effet, 37% des entreprises sont enclines à augmenter ce budget, contre 45% qui au contraire ne veulent pas y toucher et 18% qui y verraient plutôt une baisse.

Quand vient la question du budget de marketing pour les événements en personne, 6% des firmes sont favorables à une potentielle augmentation. 37% d’entres elles ne prévoient pas de changement particulier budgétaire, et 57% prévoient de le diminuer. Aussi pour mener à bien la transition vers des rencontres virtuelles, les exposants vont devoir se doter d’outils primordiaux. Ces sont donc le réseautage, les plates-formes de jumelage et autres qui mèneront à bien cette nouvelle mission.

A lire également

atelier sensibilisation hygiène innovation

L’animation sensibilisation à l’hygiène qui cartonne en ce moment !

Contents1.Une transition vers le monde virtuel..?2.Des chiffres pour appuyer le propos L’arrivée d’un nouveau virus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via