Aides d’État pour les entreprises

Crise due au Coronavirus : les aides d’État pour les entreprises

Les aides d’État deviennent impératives pour les entreprises vu qu’aucune ne veut mettre les clefs sous la porte en cette période difficile. La crise sanitaire impacte grandement aujourd’hui au niveau social, mais surtout économique dans le pays. Avec le confinement obligatoire, certaines entreprises doivent réduire leur volume de production. En ce qui concerne le secteur événementiel, cela fait des mois que les pertes se ressentent.

Face à ces difficultés communes, plusieurs aides d’État sont désormais disponibles, à appliquer selon la situation de chacun. D’ailleurs, plusieurs entreprises rencontrent déjà de sérieux problèmes : carnet de commandes vides, réduction du chiffre d’affaires, etc. Pourtant, les charges fixes demeurent les mêmes, les salaires doivent être versés. 

Des aides d’État pour éviter la chute économique

La BPI soutient déjà les entreprises en proposant un prêt sans garantie de 10 000 euros à 5 millions d’euros pour les PME. Ceci s’étend sur 3 à 5 ans. Pour les ETI, la somme atteint plusieurs dizaines de millions d’euros. De plus, pour un chômage partiel, l’Etat rembourse intégralement l’indemnité de 70% du salaire brut par employé aux entreprises. 

les aides d’État pour les entreprises pour s'en sortir pendant la crise

La date de paiement des cotisations Urssaf se reporte jusqu’à 3 mois, sans pénalité. Dans cette politique d’aides d’État, il est également possible de demander un report des échéances fiscales au SIE. En ce qui concerne la remise d’impôts directs, un comptable public peut vous établir un plan de règlement. Ceci vous permettra d’étendre et de reporter le paiement de votre dette fiscale. 

Dans la mesure où votre entreprise a des difficultés pour le paiement des factures d’eau, d’électricité et de gaz, envoyez immédiatement un mail à votre fournisseur. Il s’agit d’une demande de report à l’amiable pour le paiement de votre facture. Cela s’applique automatiquement pour les TPE et PME dont l’activité a été interrompue par arrêté. 

Toutes les entreprises sans exception peuvent émettre une demande de prêt à leur banque habituelle. Puisque cela se classe parmi les aides d’État, c’est cette dernière qui se charge de la garantie du prêt. Cette possibilité est valable jusqu’au 31 décembre 2020, sans remboursement exigé la première année.

Sources & crédits Source : https://www.strategies.fr/actualites/agences/4042852W/les-aides-d-etat-pour-sauver-son-entreprise.html - Crédit :

A lire également

critères de choix d'un tour de cou pour un événement badge nominatif

Badge nominatif : assurer son utilisation en événementiel

Contents1.Des aides d’État pour éviter la chute économique Le badge nominatif figure souvent parmi les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *