La BPI soutient les entreprises de l’événementiel

Face aux impacts économiques rudes causés par le Coronavirus, la BPI a décidé de se mobiliser également pour le secteur de la communication, dont l’événementiel fait partie. Les garanties accordées par la BPI représentent déjà une aide inestimable pour les entreprises. Cette organisation les soutient en facilitant leur accès aux crédits bancaires. La BPI prend en charge une grande partie du risque associé au financement vis-à-vis de la banque en question. 

La communication et l’événementiel sont des secteurs indissociables. Avec la baisse d’activité des organisateurs d’événements, la communication en subit également les conséquences. La France se retrouve pratiquement en confinement avec les restrictions de sorties, les mesures d’hygiène, etc. L’espoir d’un rétablissement rapide des activités n’est donc pas encore au programme. La BPI est l’ultime recours des entrepreneurs pour éviter de mettre les clés sous la porte. 

Les options proposées par la BPI pour le secteur de la communication

Les solutions diffèrent selon la réelle situation de l’entreprise concernée. Patrice Bégay, directeur exécutif de la BPI, a explicitement exposé les mesures prises dans le but de soutenir le secteur de la communication. 

La garantie s’élève désormais à 90% pour un prêt de 3 à 7 ans. Si vous disposez d’une confirmation de votre banque sur votre découvert, la garantie est également la même. Elle est valable sur 12 à 18 mois. 

La BPI soutient les entreprises de communication

Pour plus de praticité pour les entreprises de la communication, la BPI peut aussi mettre directement du cash à disposition. Il s’agit d’un prêt sans garantie de 10 000 à 5 millions d’euros pour les PME. Dans le cas des ETI, cela peut atteindre les dizaines de millions d’euros. Le prêt s’étend sur 3 à 5 ans. La BPI peut débarrasser le secteur de la communication des factures. Ce n’est pas tout, elle ajoute également 30% du volume mobilisé en guise de crédit de trésorerie. 

Sans rajout de frais, toutes les échéances se décalent de six mois. Patrice Bégay a confirmé les dires du gouvernement selon lesquels des demandes de reports d’échéances fiscales et sociales peuvent être soumises. Il en est de même pour la remise d’impôts

Sources & crédits Source : https://www.strategies.fr/actualites/agences/4042221W/-bpifrance-se-mobilise-aussi-pour-le-secteur-la-com-.html - Crédit : Photo : BPI

A lire également

Aides d’État pour les entreprises

Crise due au Coronavirus : les aides d’État pour les entreprises

Contents1.Les options proposées par la BPI pour le secteur de la communication Les aides d’État …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *