in

EIC lance une enquête mondiale sur la gravité de la situation en 2020

rétablissement de l'événementiel événements virtuels sponsorisés

En cette fin du premier trimestre de 2021, l’Events Industry Council (EIC) décide de mener une enquête mondiale sur l’événementiel. Le but est de mesurer les conséquences réelles de la crise sanitaire sur l’industrie. Cela permettra d’avoir des chiffres précis quant aux pertes totales subies à cause de la pandémie.

En 2017, l’EIC a mené une étude intitulée Global Economic Significance of Business Events. Il s’agissait également d’une enquête démontrant l’importance économique mondiale des événements commerciaux. Malheureusement, l’industrie a connu des hauts et des bas depuis et 2020 n’a pas été clémente envers elle.  

Une enquête mondiale pour mieux se relever

L’enquête mondiale de l’EIC se base sur trois objectifs distincts. Le premier aidera les professionnels à comprendre l’impact économique de la Covid-19 sur les événements. Cela concerne aussi bien les manifestations au niveau national, régional que mondial. L’année 2019 servira de référence afin de déterminer les différences au cours de la pandémie. Les résultats détermineront donc les pertes subies.

Le second objectif de cette enquête mondiale se tourne vers l’avenir. Les résultats permettront d’examiner les perspectives des manifestations pour cette année 2021 et au-delà. Quelles sont les tactiques et stratégies à adopter pour accélérer la reprise ? Notons que les planificateurs s’y préparent déjà de leurs côtés.

Puisque l’événementiel n’est pas la seule industrie ayant souffert de la crise, l’enquête mondiale éclairera sur son rôle à jouer dans la reprise économique. Les professionnels restent confiants quant à son rôle de catalyseur. Reste à étudier les données pour mettre cela en avant. D’ailleurs, Amy Calvert, PDG d’EIC, le souligne : “comprendre ces points de données importants contribuera aux efforts de plaidoyer alors que nous nous dirigeons vers la reprise”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.