bar alcool pour événement

Événement avec alcool sans abus : comment faire ?

Evénement festif ou non, l’alcool est souvent l’allié d’une bonne ambiance. Pour éviter les abus pendant votre manifestation, prenez en compte les lois régissant la distribution d’alcool pendant un événement. Apprenez aussi à contrôler la consommation via quelques astuces et préparez votre personnel aux diverses situations qui pourraient survenir. Évidemment, des solutions préventives doivent être envisagées et les types d’alcool à servir adéquats.    

Comme tout autre élément de votre liste de breuvage, l’alcool n’est pas une obligation. Son intégration dépend de vos préférences  ainsi que celles de vos invités. Il n’est cependant pas rare de faire face à des débordements lorsque la consommation n’est pas gérée. Nous vous accompagnons afin d’éviter toute situation compromettante. 

Prendre connaissance de la législation sur la vente ou service d’alcool au cours d’un événement

Pour pouvoir vendre ou simplement servir de l’alcool, quelques règles doivent être respectées à la lettre. Selon l’article L3334-2 du code de la santé publique, toute vente d’alcool pendant les événements doit être autorisée par l’autorité municipale. Le cas contraire vaudra 750 euros d’amende au minimum. En référence aux conditions à suivre lorsque vous souhaitez ouvrir une buvette pendant un événement associatif, seuls les groupes de boissons 1 et 3 sont autorisés

La règle suivante paraît habituelle et connue par tous, mais nous tenons à le rappeler quand même. Il est strictement interdit de servir de l’alcool aux jeunes de moins de 16 ans. L’alcool fort n’est autorisé qu’à partir de 18 ans. Les personnes qui servent l’alcool pendant l’événement doivent être majeures sans exception. 

Contrôler la consommation d’alcool pendant son événement

Afin d’éviter les problèmes, prévoir des systèmes pour le contrôle de la consommation reste la meilleure idée. Pour vérifier l’âge des jeunes, vérifier la carte d’identité est la méthode standard. Pourtant, cela deviendra compliqué dès que le nombre du public atteindra la centaine. Pour y remédier, instaurez une méthode qui permettra de différencier les âges comme des bracelets d’entrée de différentes couleurs par exemple.

Sachez qu’il est tout à fait possible de limiter la consommation d’alcool de vos invités pendant votre événement. Vous pouvez distribuer des coupons non réutilisables. Pour un événement de 5 heures par exemple, 3 coupons par personne seront amplement suffisants. Chaque convive ne peut donc consommer au-delà de 3 boissons alcoolisées. 

alcool événement barman

Coacher efficacement son personnel

Rappelez-vous d’un caractère essentiel pour un organisateur événementiel : la capacité d’anticipation. Dans cette perspective, veillez à ce que tout votre  staff soit aux aguets et prêt à agir en cas de problème. Organisez une petite séance de travail avant le jour J afin de mettre tout le monde sur la même longueur d’onde. Chacun doit savoir quoi faire en toute circonstance.

Pendant cette formation, votre personnel doit comprendre qu’ils ont l’obligation de garder un œil sur les participants à l’événement pendant lequel vous pensez servir de l’alcool. En cas d’ivresse, il se doit d’informer le responsable qui prendra les mesures nécessaires.  Si la méthode des coupons n’est pas adoptée, le barman peut proposer de l’eau minérale ou une boisson non alcoolisée pour les personnes en état d’ébriété. 

Prévoir des solutions préventives des débordements

Pour un événement pendant lequel l’alcool coule à flots, pensez à proposer des navettes pour ramener les invités chez eux. Ainsi, il n’y a aucun risque de conduite en état d’ivresse. Bien sûr, il faudra un parking spacieux et sécurisé où mettre les voitures toute la nuit. Les propriétaires pourront récupérer leur véhicule le lendemain.

Avant l’événement, l’organisateur a le droit de rappeler quelques règles de base : pas de violence verbale ou physique. Si vous prévoyez une sortie d’entreprise, les ressources humaines peuvent se charger d’envoyer une petite note à tout le monde. Ainsi, chacun prendra les précautions nécessaires par rapport à sa consommation d’alcool.

alcool événement campagne

Quels types d’alcool servir pour un événement ? 

Pour un événement où l’assistance est majoritairement jeune, l’alcool fort est à bannir. Préférez la bière, le vin ou même le cidre. Le champagne est toujours une bonne idée pour les festivités. Si le cocktail ou la soirée est organisé à la fin d’une réunion des collaborateurs ou autre événement du genre, vous pouvez essayer les alcools forts. D’ailleurs, le whisky demeure la boisson préférée d’un businessman. 

La tequila est une bonne alliée pour mettre l’ambiance. Le rhum transformé en cocktail, comme l’incontournable Mojito, s’adapte à tous types d’événements. Puis, les cocktails sont très appréciés en soirée. En plus, vous pouvez facilement contrôler la dose d’alcool que vous y mettez.

A lire également

Top 5 animations journées portes ouvertes automobile

Top 5 des animations pour les journées portes ouvertes d’une concession automobile

Contents1.Prendre connaissance de la législation sur la vente ou service d’alcool au cours d’un événement2.Contrôler …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *