Festival Coachella événements en direct importants après le coronavirus nouvelle normalité post-coronavirus

Événementiel en France : voyons le côté positif !

Il est vrai qu’après 14 mois d’arrêt, il n’est pas très facile de mettre en avant ce qu’il y a de positif dans l’événementiel. Pourtant, c’est bien une bonne dose d’optimisme qui manque à l’industrie après tous ces longs moins de mauvaises nouvelles. En pensant que la reprise est dans 1 mois à peine, n’avez-vous pas hâte ?

Bien sûr, il y a encore beaucoup de travail à faire jusque-là. En attendant, nous avons décidé de vous faire une récap des bonnes nouvelles de la semaine. Un peu de positif ne peut que booster l’événementiel. 

Être positif, regarder le bon côté de la situation de l’événementiel

Au cours des derniers mois, nous avons parlé de toutes ces entreprises et ces indépendants qui ont dû mettre les clefs sous la porte. Et si aujourd’hui nous parlions des survivants de la crise ? Deux entreprises de Limoges et de Brive en font partie : Pulss event et MCV communication et événements. Le plus positif dans la situation de ces entreprises d’événementiel ? Aucun licenciement à leur compte.


⚽ BABYFOOT VR ⚽
L'animation futuriste qui rendra votre
évènement convivial

Il s’agit surtout de petites organisations ayant réussi à garder leur personnel grâce au fonds de solidarité de l’Etat ainsi qu’aux mesures de chômage partiel. Cependant, le moral y était aussi pour grand-chose. Leurs équipes sont restées soudées et motivées. D’un autre côté, ils ont également su s’adapter en proposant de nouvelles prestations.

Point positif suivant : les professionnels de l’événementiel se serrent les coudes. Depuis la crise, ils se soutiennent mutuellement et se font entendre à l’unisson grâce aux collectifs, associations, etc. Comme on dit : l’union fait la force. Pas plus tard qu’aujourd’hui, les intermittents du spectacle, soutenus par d’autres salariés du secteur, défilaient devant les lieux culturels. La raison : la réforme de l’assurance-chômage attendue le 1er juillet.

Sinon, l’UNIMEV poursuit sa vision vers le futur. Elle espère bien que le calendrier de la réouverture du secteur sera bien respecté. Travaillant étroitement avec le gouvernement sur la stratégie à adopter, elle suppose une reprise en 3 phases. La jauge débutera à 35 % pour les événements de type congrès. Elle s’étendra à 50% dans la phase 2 avec les foires, salons, congrès-expositions. Puis, la phase trois atteindra les 100 % pour tous types d’événements.

L’industrie attend encore la réponse du gouvernement quant à sa proposition de référentiel sanitaire à appliquer dans la période post-covid. En tout cas, elle ne baisse pas les bras et poursuit ses efforts. Un point positif de plus qui permet à l’événementiel de survivre !

Location de Robot Humanoide


L’animation safe contre la COVID-19
Les robots sont immunisés contre le virus 😬

A lire également

UFI Certified Professional

UFI Certified Professional : une certification personnalisée pour les planificateurs mondiaux

Contents1.Être positif, regarder le bon côté de la situation de l’événementiel UFI Certified Professional (UCP) …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via