in

Evénements B2B : un rebond conséquent attendu après la COVID-19

Salon B2B différences hommes femmes

« Post COVID-19 – L’avenir des événements B2B ». C’est ainsi que s’intitule l’enquête internationale de Space Global. Elle a été effectuée auprès d’environ 500 marketeurs seniors de cette catégorie événementielle. Les résultats montrent qu’il y a de la lumière au bout du tunnel pour l’industrie, même si la reprise ne sera pas facile. 

L’ensemble du secteur des événements attend impatiemment son retour en force. Le public, lui aussi, a déjà hâte de retrouver l’expérience du face à face. Bien que la redécouverte du digital ait été intéressante au cours du confinement, le direct propose un certain confort qui lui est propre. Cependant, les événements B2B ne pourront pas reprendre là où ils en étaient avant la crise. Certains ajustements s’imposent. 

Des changements nécessaires pour les événements B2B

D’après l’enquête, les marketeurs B2B s’attendent à renouer avec les événements à partir d’octobre. Les dépenses consacrées ont enregistré une baisse de 80 % pour le second trimestre de 2020. Une preuve que le COVID-19 a des impacts dramatiques sur l’industrie.

Pendant la phase de reprise initiale, les dépenses liées aux événements seront en baisse d’environ 50 % par rapport aux niveaux d’avant la crise. Les professionnels doivent alors rester prudents pendant cette période. Un retour à la normale est attendu de février à mars 2021.

Business Event avantages B2B

Après la crise, les marketeurs prévoient d‘augmenter leurs budgets marketing B2B de 8 %. Le fait est qu’ils souhaitent des améliorations spécifiques pour rendre les événements encore plus pertinents après COVID-19.

Ils sont également clairs sur leurs attentes vis-à-vis des organisateurs d’événements. Pour relancer les événements en direct à l’automne, un large éventail de précautions est nécessaire. La sécurité des participants est primordiale pour les exposants et les grandes entreprises sont particulièrement susceptibles de demander autant de protections que possible. Protocoles de sécurité, manuels de santé et autres initiatives sont alors les bienvenus. 

“Les organisateurs d’événements B2B sont confrontés à une voie difficile vers la reprise, mais les interactions en face à face resteront critiques pour l’entreprise”. Ainsi a commenté Christoph Schedl, directeur général de Space Global Strategy. “Les préoccupations concernant la sécurité et la logistique entraîneront une hésitation à court terme quant aux réouvertures initiales. Néanmoins, le besoin sous-jacent d’interactions en direct reste fort. L’absence prolongée d’événements a laissé les marketeurs B2B impatients de quitter le hall Zoom et de revenir sur le sol de l’expo”, ajoute-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.