affiche secteur en crise

Coronavirus : LÉVÉNEMENT continue son action pour sauver l’événementiel français

L’association LÉVÉNEMENT, qui représente près de 335 000 emplois associés au secteur de l’événementiel se mobilise. Dans une lettre adressée à l’Union des marques, son président Bertrand Biard énonce les mesures prises par le secteur pour affronter cette crise. Nous vous partageons ce communiqué.

Madame, Monsieur,

La crise sanitaire qui touche actuellement le pays et menace de s’amplifier dans les prochaines semaines se traduit par un impact très fort et immédiat sur les événements que vous aviez prévus d’organiser : annulation des projets à court et moyen terme et report des décisions sur les événements en cours de programmation.

Nous sommes conscients que cette situation vous pose de réelles difficultés dans l’organisation des rencontres que vous envisagiez avec vos collaborateurs, partenaires et clients. L’impact, pour l’ensemble de la filière événementielle (Agences et organisateurs d’événements, lieux, traiteurs, transports, prestataires techniques, logistiques, artistiques et contenus, freelance …), est catastrophique, notamment en matière d’emplois et de sauvegarde des entreprises, pour la plupart des TPE et PME qui ne disposeront pas de trésorerie suffisante, pour préserver les plus de 335 000 emplois, directement menacés dans les 2 prochains mois.

Face à cette situation exceptionnelle, l’association LÉVÉNEMENT, qui fédère près de 80% du marché, a alerté les Pouvoirs Publics sur les risques économiques et sociaux, à qui elle demande :

• Un plan de solidarité de nos activités,
• L’encadrement juridique des conditions d’annulation et de cas de force majeure,
• Les règles sanitaires à appliquer sur les événements qui se tiendraient encore pour rassurer les clients et les participants,
• Les mesures économiques d’accompagnement des entreprises du secteur de tout notre écosystème de partenaires et prestataires.

Dans le même temps, tous les professionnels de la création évènementielle feront, comme ils l’ont toujours fait, preuve de responsabilité et d’agilité, pour assurer dans les meilleures conditions de sécurité les événements qui seraient maintenus et pour étudier, en lien avec leurs clients, des solutions alternatives permettant de maintenir le lien avec vos différentes parties-prenantes. Nous demandons aux annonceurs de faire preuve de la même responsabilité et agilité, et notamment :

• D’assumer leurs engagements, notamment en honorant TOUS les frais engagés par les agences pour leur compte engendrés par les annulations et les reports d’événement, et en veillant à ne pas mettre plus encore en péril l’ensemble des acteurs de la filière événementielle.
• De privilégier des approches collaboratives et constructives en prenant en compte le caractère tout à fait exceptionnel de la situation.
• De limiter, dans cette période, le recours aux appels d’offres sur les projets à venir, en privilégiant la pérennité de la relation avec leurs partenaires. Le coût conséquent de ces appels d’offre viendrait accélérer la dégradation de l’équilibre économique de nombreuses entreprises et pourraient précipiter leurs défaillances.

C’est en travaillant de façon responsable ensemble, que nous parviendrons à atténuer les effets dévastateurs de cette crise sanitaire.

Bertrand Biard, Président de LÉVÉNEMENT

Dans un second temps, nous vous proposons l’intervention de Bruno Lemaire, Ministre de l’Economie et des Finances, sur France Inter :

A lire également

Vivatech Challenge

Vivatech : LE salon de la technologie

Si on parle de gros salons, le nom Vivatech fera certainement partie du lot. C’est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *