Eventmaker pour des événements virtuels

Eventmaker rassemble 1,3 millions d’euros pour l’événementiel virtuel

Au vu de la situation de crise qui met le secteur événementiel au pied du mur, Eventmaker mise sur les événements virtuels. C’est pour cette raison que cette startup a fait appel au soutien des grandes entreprises. 1,3 millions d’euros, c’est la somme qu’elle a récolté. Le domaine de l’organisations d’événements ne risque pas encore de revenir à la normale d’ici peu. Le numérique représente la meilleure opportunité de continuer les activités pour les planificateurs. 

Eventmaker représente une plateforme de gestion en ligne des événements. Depuis son lancement en 2010, cette startup est d’une grande aide pour les organisateurs. Ces derniers incluent autant les professionnels que les particuliers. Son offre tout-en-un permet de gérer l’ensemble d’un projet événementiel sur tous les plans : inscriptions, badges avec QR codes, contrôle d’accès, site web, etc. 2000 événements y font appel chaque année. 


Nouveau !

Fort de son succès avec plus de 45 000 lecteurs par mois,
evenement.com lance un jobboard 100% gratuit !


Eventmaker propose le format virtuel pour sauver l’événementiel

Dans les autres pays comme les Etats-Uni ou encore le Royaume-uni, le format virtuel est devenu courant. Qu’il s’agisse d’événements d’entreprise, de formations ou même de manifestations artistiques, tout se déroule quasiment en ligne. C’est la solution que propose Eventmaker.

La plateforme affirme que les événements virtuels pourront accueillir de 50 à 1 500 personnes. Tristan Verdier, fondateur d’Eventmaker est très enthousiaste par rapport au projet. “Nous avons réalisé plus de 100 démos le mois dernier, parce que le passage par des événements dématérialisés s’impose en ce moment”, a-t-il confié.

Effectivement, les événements virtuels représentent une alternative intéressante par rapport aux reports et annulations. D’autant plus qu’aucun professionnel du secteur n’est vraiment sûr de quand les activités pourront reprendre normalement. 

Il est évident que le numérique ne pourra pas remplacer totalement l’expérience d’un événement en direct. D’ailleurs, Tristan Verdier a également confié : “les événements 100 % en ligne ne s’imposeront pas dans la société mais il y a un marché”. Il a ajouté : “l’organisateur d’événements peut inventer de nouveaux business models, muscler son offre de contenus, mettre en place des stratégies basées sur l’abonnement et le sponsoring”. Voilà qui affirme que le virtuel est aussi une opportunité d’évolution pour les professionnels du secteur.

Sources & crédits Source : https://www.maddyness.com/2020/05/20/eventmaker-leve-1-3-million-euros/ - Crédit :

A lire également

faible effectif hôtels

Reprise des réunions : attention au faible effectif des hôtels

Contents1.Eventmaker propose le format virtuel pour sauver l’événementiel Les hôtels aussi ont dû opter pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via