in

L’évolution de l’engagement événementiel

engagement événementiel

La Covid-19 a donné lieu à plusieurs changements dans l’événementiel dont les notions d’engagement. De nouveaux formats se retrouvent désormais sur le marché. Même si le bilan global affiche des pertes colossales, il n’y pas que du négatif à l’issue de cette crise. Elle a permis à l’industrie de s’adapter, première étape de l’évolution.

Comprendre les différentes manifestations de l’engagement événementiel permettra de mieux faire face à l’avenir. Avec le secteur qui connaît de multiples changements tout en ne cessant pas d’évoluer, savoir où mettre les pieds est primordial. D’autant plus que certains acteurs doivent encore compenser les pertes de l’année dernière. 

Les trois phases d’évolution de l’engagement événementiel

La première phase de l’engagement événementiel se situe dans la période avant la pandémie. Il s’agissait du format typique. Selon l’étude Forrester en 2011, ces types d’événements approfondissent les relations et stimulent les ventes/interactions. L’engagement événementiel était profond, mais avait certaines limites, comme son étendue. Seules les personnes présentes physiquement peuvent interagir avec les participants, les sponsors et les planificateurs.

Vient ensuite la seconde phase lorsqu’avec la pandémie et le confinement, les événements ont migré au virtuel. Les données de la Global Business Travel Association (GBTA) confirment une augmentation de 290 % des réunions virtuelles en 2020 par rapport à 2019. Celles du cabinet McKinsey montrent qu’en 8 semaines, l’industrie a connu un progrès équivalent de 5 ans dans l’adoption numérique. 


⚽ BABYFOOT VR ⚽
L'animation futuriste qui rendra votre
évènement convivial

En matière d’engagement événementiel, il n’y a désormais plus de limites temporelles. Le nouveau format permet d’atteindre un large éventail de participants à travers le monde. Il offre aussi la possibilité de collecter des données d’engagement plus importantes. Malheureusement, la qualité de l’interaction est assez réduite par rapport au format présentiel.

engagement événementiel

Pour la troisième phase, en cette période post-pandémique, les événements hybrides gagnent rapidement en popularité. Forrester Infographic confie que 59 % des manifestations à venir seront omnicanal. En effet, ce format unifie les deux expériences précédemment citées. L’engagement événementiel qu’il propose est donc adapté à tout le monde. La portée géographique, l’ampleur de l’interaction, tout y est.   

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Les acheteurs de billets soutiennent l’événementiel

Assurance billets : restez vigilants !

Organiser un événement vegan

Organiser un événement vegan : le guide