Accueil / Guides professionnels / Formation et emploi / Sup de Com : l’école de communication en perpétuelle évolution
Sup de Com

Sup de Com : l’école de communication en perpétuelle évolution

L’école Sup de Com met un point d’honneur à former ses étudiants en fonction des évolutions du secteur de la communication.

“Parce que demain se dessine aujourd’hui”. Cette phrase, présente sur le site de l’école, représente à elle seule l’état d’esprit de Sup de Com. L’établissement fondé en 1985 à Lyon forme ses élèves aux métiers de la communication de demain. Chaque année, l’Ecole Supérieure de Communication repense ses formations pour les adapter aux tendances actuelles.

Des formations évolutives

Sup de Com propose trois formations au sein de son école : Un BTS Communication (diplôme d’Etat), un Bachelor Responsable de Communication ( titre certifié Niveau II) et un mastère professionnel de manager de la communication ( certifié Niveau I). A noter qu’à part le BTS, chacune des années est accessible même sans avoir suivi l’ensemble de la formation dans l’école. Vous pouvez très bien entrer directement en deuxième année du Bachelor en ayant validé un BAC+1 ailleurs, par exemple.

L’admission dans l’école se fait après la complétion d’un dossier de candidature et le passage d’épreuves d’admission. L’établissement indique que ces épreuves sont basées sur la personnalité et le potentiel du candidat sans demander de préparation particulière. Nous vous recommandons quand même de le faire en vous renseignant sur les questions posées auprès d’anciens élèves. Vous entraîner à parler de vos qualités et de vos défauts peut également s’avérer utile.

Le BTS communication a pour objectif de former les élèves à la conception et la mise en oeuvre d’opérations de communication. Le cursus propose 4 modules : marketing et communication, outils de la communication, développement personnel et environnement des organisations.

Le Mastère professionnel manager de la communication forme à la mise en place d’une stratégie de communication. Enfin, le Bachelor Responsable de Communication propose l’acquisition de trois types de compétences : la fonction communication, la fonction marketing et négociation et la fonction management et gestion.

Les formations de l’école sont toutes évolutives. Les métiers et les outils de la communication étant très flexibles, Sup de Com veut absolument faire preuve d’adaptabilité. Aussi l’établissement tient à ce que ses étudiants soient capables de performer sur l’ensemble des domaines de la communication.

“Learning by doing”, le crédo de Sup de Com

Chacune des formations est accompagnée de travaux pratiques et de périodes en entreprise. Les étudiants sont rapidement familiarisés avec le monde professionnel, que cela soit à l’intérieur ou à l’extérieur de l’école. L’école appelle cette démarche de validation de compétences par la pratique le “Learning by doing”.  Cela leur permet aussi de se créer un réseau assez tôt. C’est essentiel dans le secteur de la communication, notamment dans la communication événementielle.

L’école encourage la mise en pratique par plusieurs moyens. Il est possible de devenir reporter pour “The Gazette”, le magazine en ligne de l’école ou Sup de Com MAG, le magazine semestriel. L’école a aussi une émission TV pour laquelle il est possible de devenir reporter. Une agence junior de communication permet aux étudiants de devenir chef de projet ou d’agence.  

Cette volonté de professionnaliser ses jeunes pousses le plus rapidement possible se ressent jusqu’au site internet de l’école. Les volets “Entreprises” et “Carrière & Diplômés” proposent tout ce qu’il faut pour s’informer sur les métiers de la communication ou pour permettre aux entreprises de proposer des offres de stage et d’alternance.

Une chose est sûre, Sup de Com, n’est pas la moins chère des écoles de communication. Il vous faudra dépenser 6 100€ par an pour le BTS communication et un peu plus de 7 000€ pour chaque année de Bachelor. Les frais de scolarité explosent pour le Mastère. En formation initiale, comptez 9 000€ pour la première année et 9 500€ pour la deuxième.

Au-delà de certains de ses modules intégralement en anglais, l’école dispose d’une dimension internationale grâce à la possibilité de réaliser la quatrième année dans une Université partenaire. Sup de Com en possède une douzaine, principalement en Europe mais aussi en Nouvelle-Zélande et en Australie.

A lire également

métier de l'événementiel

Métier de l’événementiel : les principaux postes du secteur

Contents1.Des formations évolutives2.“Learning by doing”, le crédo de Sup de Com Trouver le métier de …