in

L’UFI entame son projet mondial Global Policy Leadership

Global Policy Leadership

Dans son travail de plaidoyer au nom de l’industrie événementielle, l’UFI entame sa série d’entretiens Global Policy Leadership. Pour rappel, l’UFI représente l’association mondiale de l’industrie des expositions. Ses membres sont des organisateurs de salons, mais aussi des propriétaires de sites événementiels dans le monde entier. Les associations nationales et internationales ainsi que les partenaires de l’industrie en font partie également. 

En tant que représentant mondial du secteur, l’UFI s’engage à promouvoir et à soutenir les intérêts commerciaux de ses membres et de l’industrie. Ses membres viennent de 85 pays et régions du monde entier. Ce qui équivaut à environ 50 000 employés et 928 événements labellisés. L’association propose à présent une série d’entretiens individuels avec des ministres du Commerce et du Tourisme du monde entier. Voilà le fondement même du Global Policy Leadership.   

Ce qu’il y a à savoir sur Global Policy Leadership

Avec la pandémie de la Covid-19, l’UFI atteste que le plaidoyer pour l’industrie devient de plus en plus important. Anbu Varathan, président de l’UFI, souligne qu’il y a aussi “un effet yo-yo de démarrage et d’arrêt qui continue de causer de l’incertitude pour notre secteur”. Dans le but de renforcer les liens avec les gouvernements du monde entier et le rôle essentiel des événements dans la relance économique, l’association lance Global Policy Leadership. 

Il s’agit d’un moyen pour reconstruire les économies et les sociétés, mais aussi d’une assurance pour les autorités et les clients. “Nous sommes un moyen sûr et efficace de renforcer les affaires, le commerce et le tourisme », ajoute-t-il.  

Tout au long de l’année, le Global Policy Leadership se reflètera par des conversations avec des représentants des gouvernements. Les sujets concernent le rôle des expositions dans la reprise économique et la reconstruction après la pandémie. Dans les trois premières interviews de la série, le PDG d’UFI, Kai Hattendorf, s’est entretenu avec des représentants de l’administration de Hong Kong, de l’Irlande et du Portugal.

Le PDG a confié que les approches des pays diffèrent en ce qui concerne la reprise économique. Néanmoins, “les dirigeants croient fermement au rôle des expositions commerciales dans la stimulation du commerce mondial et du tourisme local”, souligne-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.