lieu événementiel Marseille,GL Event à Reims

Ile-de-France : les annulations engendrent 3,4 milliards d’euros de pertes

Partout dans le monde, les annulations et les reports en masse engendraient des pertes colossales en 2020. Les professionnels de l’événementiel ont dû se reconvertir, migrer au virtuel. Certains mettaient même les clefs sous la porte. 

Le premier mois de l’année sert majoritairement à faire le bilan de l’année passée. Pour l’événementiel, les chiffres liés aux annulations et aux pertes risquent d’être terrifiants. Certains opérateurs ont carrément passé une année blanche. La plupart n’ont pas pu se relever au niveau économique jusqu’en décembre. S’ils ne passaient pas au virtuel, les planificateurs pouvaient dire adieu à leur rentrée d’argent. Mais il a aussi fallu savoir engendrer des revenus pour que le format numérique soit rentable. 

Avec ces annulations aux pertes astronomiques, l’industrie peut-elle encore se relever ? 

En ce qui concerne l’Ile-de-France, le tableau des annulations affiche 371 salons et celui des pertes 3,4 milliards d’euros. Certains de ces salons ont été digitalisés. Cependant, le déficit va peser sur la balance économique. Les données proviennent de la Chambre de commerce de Paris Ile-de-France.

L’événementiel n’a jamais connu une situation aussi catastrophique qu’en 2020. Pour se relever, il va falloir redoubler d’efforts et de patience. Pour rappel, 17,2 milliards de ventes partaient en fumée pour 85 000 entreprises entre mars et décembre 2020. 80 %, c’est la diminution excessive de la fréquentation des visiteurs, des exposants, mais aussi de la surface occupée par les stands.

ANIMATION BABYFOOT VR

Idéal Euro 2021 ⚽

chute de l'événementiel en 2020

28 % des manifestations programmées avaient lieu en virtuel, soit 44 salons. Seulement deux d’entre eux se tenaient en direct : Salon zen et Animal expo. C’était vers le début du mois d’octobre.

L’avenir de l’événementiel reste incertain. A ce jour, aucune date de reprise effective n’est encore communiquée. Au contraire, on compte déjà de nouvelles annulations (50 salons), ce qui va certainement engendrer de nouvelles pertes. 

Sources & crédits Source : https://www.francebleu.fr/amp/infos/economie-social/coronavirus-l-annulation-des-salons-a-fait-perdre-3-4-milliards-d-euros-a-l-ile-de-france-1610006571 - Crédit :

A lire également

entamer le rétablissement de l’événementiel

Comment entamer le rétablissement de l’événementiel ?

Contents1.Avec ces annulations aux pertes astronomiques, l’industrie peut-elle encore se relever ?  Les professionnels estiment …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via