in

L’OMS publie des orientations générales pour les événements à grande échelle

mesures face au COVID-19

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) décide de mettre en place une liste de contrôles de haut niveau destinée aux planificateurs d’événements. Vu que le déconfinement progresse pas à pas, prendre les dispositions de sécurité requises devient effectivement primordial. Il s’agit bien évidemment des mesures de santé et d’hygiène face à la pandémie du Coronavirus.

Les événements à grande échelle regroupe des milliers de personnes. Ce qui les rend très sensible à la propagation d’un virus. L’OMS tient à guider tous les professionnels dans leur adaptation à la nouvelle normalité. C’est là une forme d’assurance pour une reprise des activités événementielles sans contraintes. Rappelons qu’au cours de la période de confinement, certaines manifestations se déroulaient en ligne : conférence virtuelle, réunion, concert et tant d’autres. Ce qui a évité à l’industrie de sombrer. 

L’OMS guide les planificateurs pour les futurs rassemblements

Le document de l’OMS s’intitule “Principales recommandations de planification pour les rassemblements de masse dans le contexte de l’épidémie actuelle de COVID-19”. Il étudie deux niveaux. Cela concerne d’abord ce qu’il faut considérer lors de l’évaluation du risque de mettre en oeuvre un événement. Il répond également à la question : comment prévenir la propagation de la maladie pour les événements qui prévoient d’aller de l’avant ?

[bzkshopping keyword= »masque » count= »2″ template= »grid »]

Pour ce dernier, le document de quatre pages fournit un aperçu des mesures de prévention et de contrôle. Elles se répartissent en trois phases principales de la gestion d’un événement à grande échelle : planification, opérationnalisation et post-événement

Par exemple, dans la phase opérationnelle, l’OMS envisage un certain nombre de modifications possibles liées au lieu. Il peut s’agir des stations de lavage des mains, de la régulation du débit et la densité des participants, etc. La communication des risques et la gestion des participants symptomatiques doivent également être suivis de près.

Ce nouveau rapport peut être lu conjointement avec un autre document de l’OMS : “Santé publique pour les rassemblements de masse : considérations clés”, publié en 2015. Les pages de celui-ci détaillent des sujets tels que l’évaluation des risques, la collaboration avec les partenaires et les parties prenantes. Les communications de crise et les mesures d’urgence y figurent également.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.