US Travel plaide pour les entreprises du voyage

L’interdiction de voyage aux USA plonge encore plus le secteur dans la crise

Depuis le 13 mars, US Travel a dû suspendre tous les vols à destination et en provenance de l’Europe. La raison étant le pire ennemi mondial du moment : le Coronavirus. Le transport figure parmi les secteurs les plus touchés de la crise aux côtés de l’événementiel, le tourisme, la restauration et l’hôtellerie. A souligner que la perte est estimée à 27,7 milliards de dollars pour les salons commerciaux du monde entier. La pandémie provoque petit à petit le déclin de l’économie dans chaque pays.

Face à la situation, l’Etat de New York a déjà interdit tout rassemblement de plus de 500 personnes. La NBA a déjà tous les matchs n’ont pas lieu jusqu’à nouvel ordre. La plupart des musées ferment également leurs portes sur le territoire américain. US Travel continue de protester contre l’arrêt des voyages afin de limiter les impacts de cette décision sur le secteur. Le compte des personnes infectées par le COVID-19 se rapproche aujourd’hui de la barre des 130 000 dans le monde. Aux USA, 1323 cas sont confirmés dont 38 décès.

US Travel veut limiter les pertes 

US travel, représenté par son président et chef de la direction, estime que la crise économique exige une action du gouvernement. La santé de l’économie pèse aussi lourd sur le développement du pays que la santé publique. En plus de cela, 15,7 millions d’Américains travaillent dans le secteur des voyages. Avec la suspension des vols, ils se trouvent dans une situation délicate.

US Travel et 149 autres entreprises souhaitent la reprise des vols vers et depuis l'Europe

Selon un communiqué de US Travel, 850 000 visiteurs ont voyagé aux Etats-Unis depuis l’Europe en mars 2019. Cela équivaut à 29% des arrivées à l’étranger aux Etats-unis pendant cette période. Ils ont dépensé environ 3,4 milliards de dollars pendant leur séjour. Ainsi, l’arrêt des voyages va sûrement aggraver l’impact économique du Coronavirus sur l’industrie du voyage. D’ailleurs, c’est toute l’économie américaine qui risque de décroître fortement. 

US Travel a rejoint 149 entreprises organisateurs de réunions et professionnels du voyage le 10 mars. Tous ont signé pour la reprise des voyages. Ensemble, ils soutiennent que voyager et séjourner aux Etats-Unis ne représentent point un danger. Evidemment, il est incontournable d’appliquer vigoureusement les bonnes pratiques de santé qui sont similaires aux mesures préventives recommandées pour la grippe saisonnière.

Sources & crédits Source : https://www.meetingsnet.com/risk-management/30-day-euro-travel-ban-likely-stop-850000-visitors - Crédit :

A lire également

Aides d’État pour les entreprises

Crise due au Coronavirus : les aides d’État pour les entreprises

Contents1.US Travel veut limiter les pertes  Les aides d’État deviennent impératives pour les entreprises vu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *