in

Menace d’interdiction de revente illégale de billets

revente de billets en ligne
Organiser un événement grâce à sos event

Il y a quelques mois, les plateformes de revente de billets ont souligné leur place dans la reprise de l’événementiel. Dans un secteur volatil, les fans ont besoin de cette flexibilité selon le directeur de Viagogo. Aujourd’hui, la Competition and Markets Authority (CMA) réfute cette proposition jusqu’à proposer des sanctions pour arrêter la pratique. 

Trouvez les meilleures prestataires événementiels

Déchargez vous de toute la partie recherche pour l’organisation de votre événement. Nos équipes s'occupent de comparer, d’analyser puis de vous proposer les meilleures prestations directement et sans frais.

Selon la CMA, les entreprises de revente de billets comme Viagogo et StubHub doivent faire face à des règles plus strictes. Les lois actuelles ne permettent cependant pas d’agir rapidement et efficacement contre elles, mais aussi les autres revendeurs illégaux. Les deux parties s’expriment sur le sujet, en voici les grandes lignes.

Revente de billets : point sur la situation

Pour rappel, la confrontation entre la CMA et Viagogo ne date pas d’aujourd’hui. En février dernier, cette autorité a déclaré que Viagogo devait vendre toutes les activités de StubHub en dehors de l’Amérique. Viagogo venait pourtant d’acheter StubHub pour 3,5 milliards d’euros. 

Cette fois, la CMA prend des mesures pour toutes les plateformes de revente de billets, notamment celles illégales. Ainsi, elle leur interdit de vendre plus de billets qu’ils ne peuvent légalement en acheter sur le marché primaire. Elle s’assure également que ces plateformes sont responsables des informations erronées concernant les billets disponibles sur leurs sites. 

Trouvez les meilleures prestataires événementiels

Déchargez vous de toute la partie recherche pour l’organisation de votre événement. Nos équipes s'occupent de comparer, d’analyser puis de vous proposer les meilleures prestations directement et sans frais.

Afin de faire face à cette revente illégale de billets, la CMA suggère un nouveau système de licence pour les plateformes de vente secondaires. Il serait alors plus facile de supprimer celles qui ne suivent pas les normes et d’imposer des amendes. Selon George Lusty, directeur principal de la protection des consommateurs de la CMA : “ces propositions aideront à éviter que les gens ne se fassent arnaquer”. 

Quant à l’avis de Viagogo : “nous sommes ouverts à toutes les idées sur la manière d’y parvenir. Mais cela doit être soigneusement examiné et concentré sur l’amélioration du service de l’industrie pour les clients.” L’interdiction des plateformes secondaires pourrait entraîner une explosion des sources du marché noir pour les billets, selon cette entreprise. D’autant plus que le rapport de la CMA n’est pas le résultat de plaintes de clients, ajoute-t-elle.

Votre événement sur mesure

Impressionnez vos convives en organisant un événement à votre image. De la conférence, au lancement de produit en passant par la soirée d'entreprise, rendez ce moment inoubliable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.