in

Numérique VS physique : que préfère le public ?

Numérique VS physique

Bien que l’événementiel numérique ne puisse pas détrôner le physique, celui-ci a un rôle majeur à jouer à l’avenir. C’est la conclusion de l’enquête Global Recovery Project en cours. Elle est menée par la société de recherche événementielle Explori, en partenariat avec UFI et avec le soutien de SISO. Plus de 9 000 personnes issues de 30 pays différents y ont répondu.  

Il est évident qu’avec les longs mois de confinement, l’habitude du format numérique s’est installée auprès du public. Réunions Zoom, concerts et conférences en livestream et d’autres mode de diffusion prennent le dessus. Mais cela ne signifie pas que les événements en direct n’ont plus leur place ou que les gens vont oublier le virtuel à la reprise de ceux-ci.

Le format physique pèse plus lourd que le numérique sur la balance

Les résultats de l’enquête indiquent que les visiteurs et les exposants accordent plus de valeur aux événements en direct. Cela concerne presque tous les aspects de ce format en comparaison avec le numérique. D’ailleurs, cela est particulièrement vrai en matière de réseautage. 77 % des exposants et 83 % des visiteurs déclarant que les événements en face à face étaient bien meilleurs qu’en ligne.

choisir le format de son événement networking le physique prône face au numérique

Cela dit, les répondants indiquent qu’ils appréciaient les coûts réduits pour assister à des événements en format numérique. Ils soulignent également que la qualité du contenu commençait à concurrencer celle des événements en face à face. 52 % affirment que le contenu en ligne était aussi bon, sinon mieux qu’en physique.

“Cette enquête mondiale fournit des informations clés aux organisateurs lors de leur planification. Cela souligne la nette préférence que les gens souhaitent se rencontrer en personne pour faire des affaires”, a déclaré Kai Hattendorf, PDG d’UFI.

L’enquête a révélé que 79 % des répondants avaient au moins un certain intérêt à assister à un événement hybride. Mais cela, en tant que délégué en ligne uniquement, surtout s’il s’agissait d’un événement auquel ils n’avaient jamais assisté auparavant.

“Nous allons mener une nouvelle phase de recherche dans un proche avenir. Le but sera de mieux comprendre les sentiments des visiteurs et des exposants, y compris leurs points de vue sur les différents aspects du format numérique”. Ainsi confia Sophie Holt, directrice de la stratégie mondiale d’Explori.

Des résultats supplémentaires de l’étude en cours seront publiés dans les semaines à venir. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.