in

Comment organiser des événements zéro carbone ?

empreinte carbone

Des événements zéro carbone net d’ici 2050, c’est le défi ultime de l’événementiel mondial à l’issue de la COP26. Certains pensent que cela est impossible, mais en tout cas, rien n’empêche d’entamer les efforts pour y aboutir. Des changements simples, abordables, mais significatifs sont conseillés par Shawna McKinley. Elle est consultante en événements verts et en développement durable, directrice de Clear Current Consulting. 

L’industrie mondiale des événements tend à réduire à la moitié son impact carbone d’ici 2030 afin d’atteindre le zéro net en 2050. Les émissions des événements et des voyages font donc l’objet d’un examen plus minutieux que jamais. L’adaptation vers le changement durable est incontournable pour tout planificateur. Voici les conseils pour réellement faire évoluer vos concepts dans ce sens.

Les changements à adopter pour des événements zéro carbone

Pour atteindre le niveau zéro carbone des événements, il est d’abord nécessaire de définir quel est votre impact actuel. Pour ce faire, il existe des outils spécifiques dédiés à cet effet ou sinon, vous pouvez faire appel à un consultant professionnel en la matière. Cependant, vous avez aussi la possibilité de faire une estimation vous-même. Dans ce cas, penchez-vous sur les moyens de transport utilisés, les choix alimentaires, le taux de gaspillage, la source d’énergie et sa consommation…

Ensuite, établissez une politique de voyage durable. Pour aboutir à des événements zéro carbone, il faut éviter au mieux les avions. Si cela est incontournable, choisissez des prestataires qui filtrent l’impact carbone de leurs itinéraires. Les possibilités sont nombreuses. 

Dans la production de votre concept, appliquez l’économie circulaire. Lors d’une exposition, par exemple, optez pour des conceptions légères, réutilisables et modulables au lieu des plastiques. En utilisant les mêmes infrastructures à chaque fois, vous réduisez le gaspillage. 

Pour tendre vers le zéro carbone au cours de vos événements, informez-vous sur l’émission de chaque produit que vous achetez. L’empreinte carbone des matériaux de construction varie considérablement. Par exemple, 82 % d’émissions en moins sont générées par les panneaux de sol en fibre de papier par rapport à la mousse. Ils sont également facilement recyclables.    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.