in

Être planificateur événementiel et faire face à la concurrence : conseils

Être planificateur événementiel et faire face à la concurrence

La concurrence est rude lorsque vous exercez le métier de planificateur événementiel. Pourtant, c’est l’un des métiers les plus stressants au monde. Mais la passion des futurs pros et des nouvelles élites de la filière ont fait du marché des événements un secteur qui ne connaît pas la crise. Mais cela, c’était bien avant la pandémie de la Covid-19. Désormais, l’industrie manque de main-d’œuvre.

Cette situation évoque une réduction du nombre de travailleurs de l’événementiel, mais cela n’évoque pas l’inexistence de concurrence en tant que planificateur. Au contraire, chaque professionnel redouble d’efforts pour obtenir les meilleurs contrats. Ils optimisent leurs compétences afin de devenir la crème de la crème dans la filière. Le marché connaît une certaine ouverture, tout le monde veut être le n°1 aux yeux des plus gros clients. Encore faut-il savoir s’y prendre correctement.

Comment se distinguer de la concurrence en tant que planificateur événementiel ?

Commencez par améliorer vos compétences relationnelles. Un planificateur événementiel hors pair se démarque de la concurrence dès la première impression. Vous devez savoir parler aux gens, gérer les conflits efficacement et surtout, gagner la confiance et le respect de vos clients. Le perfectionnement de vos relations humaines garantit votre réussite au sein de cette industrie.

Vous ne pourrez passer outre la concurrence si vous êtes un planificateur événementiel sans spécialisation. Vos services nécessitent des études marketing au préalable. Cela signifie que vous devez connaître votre cible. Evitez d’opter pour un marché très saturé. Prenez le temps de faire des recherches pour dénicher la meilleure opportunité.

Dans une concurrence aussi intense, le planificateur qui gagne est majoritairement celui dont l’expérience parle à sa place. Les clients veulent de l’expertise. Il n’y a rien qu’ils ne détestent qu’un “professionnel” qui ne sait pas ce qu’il fait. Vous devez connaître chaque ficelle du métier, chaque détail de l’industrie. Déterminez ce que vos clients recherchent dès le premier abord, qui sont les meilleurs fournisseurs, conférenciers et autres prestataires. Montrez que vous savez de quoi vous parlez et que vous ne faites pas des promesses en l’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.