in

Quel avenir pour les salons commerciaux ?

Les salons commerciaux comptent énormément dans l’industrie des événements. Qu’ils soient nationaux ou internationaux, exposants et organisateurs y engendrent une partie conséquente de leur chiffre d’affaires. Sans oublier le fait qu’il s’agit d’une opportunité intéressante pour générer des leads.

Face à la crise sanitaire, les changements sont la nouvelle normalité de l’événementiel. Avec la reprise imminente des salons commerciaux, les planificateurs ainsi qu’autres acteurs devraient avoir une idée de ce qui les attend. Pour ce faire, tsnn.com a demandé l’avis de quelques professionnels du secteur. Nous vous faisons part des grandes lignes de leurs conclusions.

Comment seront les futurs salons commerciaux ?

“Les 3 à 18 prochains mois vont être une période très fascinante”. C’est la déclaration de Sam Lippman, président et fondateur de Lippman Connects. Il a animé une session de formation sur ce même sujet lors de la première édition de l’Event Leadership Institute. , Sommet Design & Stratégie en juin.

En effet, certains salons commerciaux et autres événements ne changeront point alors que d’autres reconstitueront totalement leur concept. Ceux qui opteront pour la première alternative souhaitent garder une certaine fidélité vis-à-vis des habitudes de leurs acheteurs. D’autre part, ceux qui sortiront des sentiers battus penseront surtout au public qui n’est pas encore prêt pour le retour aux événements physiques. D’où l’émergence de l’hybride et l’utilisation massive de la technologie.


⚽ BABYFOOT VR ⚽
L'animation futuriste qui rendra votre
évènement convivial

La productrice d’événements mondiaux Melissa Park suggère des futures stratégies basées sur l’expérience. Selon elle : “une approche axée sur la qualité plutôt que sur la quantité du marketing des salons commerciaux démontrera comment la marque donne la priorité aux participants. Cela conduira à une meilleure connexion émotionnelle entre le client et la marque.”

Salon B2B différences hommes femmes

Des changements se remarqueront également au niveau des foules. Avec les restrictions de voyages, les niveaux avant la pandémie risquent de ne pas être à nouveau atteints avant 2024. Pour les salons commerciaux, cela n’est pas forcément négatif. Cela signifie que ceux qui prennent la peine de faire le voyage veulent réellement signer une collaboration

Dans ce sens, les planificateurs miseront plus sur les formats régionaux. Ils sont plus petits, mais plus sûrs pour tout le monde. Les professionnels locaux seront également mis en valeur à cause des mêmes raisons, mais aussi pour réduire les coûts.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comment se préparer à l’analyse des données virtuelles ?

Comment atteindre vos prospects avec un événement virtuel ?