in

Le bien-être, aspect fondamental des événements en 2022

bien-être événements

Bien qu’il ne soit pas souvent cité parmi les objectifs principaux des événements, le bien-être est pourtant un besoin fondamental pour les participants. Allant de pair avec la sécurité, il est l’un des aspects qui rendent le public à l’aise. De ce fait, il assure également son intérêt pour tout ce qui se déroule au long de la programmation. Depuis la covid-19, il devient un incontournable pour une manifestation réussie.

Peter Scialle, PDG de Delos, s’est exprimé sur le sujet. “Les événements professionnels reviennent à la participation en personne. Il y aura une demande plus grande pour diverses assurances, de sorte que la santé et le bien-être se trouvent au premier plan de la planification”. Le temps où le bien-être n’était qu’un bonus lors des événements est révolu. Il est temps de repenser votre stratégie. 

Comment le bien-être s’intègre-t-il dans les événements ?

Les chiffres de l’étude 2020 sur le bien-être dans les réunions et les incentives de l’Incentive Research Fund parlent d’eux-mêmes. 86 % des planificateurs d’événements internes et 68 % des planificateurs de réunions externes ont indiqué que le bien-être était un objectif essentiel pour eux. Afin de mettre cela en place, les professionnels conseillent de mettre la connexion humaine au premier plan.

Morgan S. Connacher est vice-présidente des événements et des programmes spéciaux pour l’entreprise événementielle Haute. “Le bien-être consiste à concevoir stratégiquement et intentionnellement tous les aspects des événements pour s’assurer qu’il crée des liens durables, significatifs et interhumains”, selon elle. Évidemment, l’environnement y contribue également considérablement. Une “belle” salle ne suffit plus, il est important que l’ambiance et les activités prennent aussi soin de l’esprit, du corps et de l’âme.

Voilà pourquoi un hôtel des Etats-unis a décidé de stimuler les cinq sens : aromathérapie et bar à huile, vidéos ASMR en boucle, fidget spinners… Les spas et les salles de sport restent appréciés, mais plus suffisants pour assurer le bien-être pendant les événements. “Il s’agit de créer un espace pour que les gens puissent vraiment se connecter et s’engager d’une manière qu’ils se sentent en sécurité”, explique Morgan Connacher. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.