in

Comment et quand refuser un potentiel client ?

potentiel client

Dire “non” à un potentiel client est une des choses les plus difficiles à faire dans tous les métiers du monde, et celui de l’événementiel n’en fait pas exception. Mais, il y a des fois où vous devez refuser une offre ou une proposition d’un potentiel client. Voici alors comment faire suivant les conseils des experts dans le secteur. 

Évaluez le client potentiel ou le projet ?

Selon Jack Bedwani, PDG de l’agence de création New Moon, lorsqu’un nouveau client potentiel ou un projet se présente à vous, ayez en tête ces 3 choses : le profit, les personnes et la passion. Posez-vous alors quelques questions essentielles : 

  • Le projet sera-t-il bénéfique financièrement ? 
  • La marque et les valeurs de ses équipes sont-elles en harmonie avec les objectifs de l’organisme ?
  • Le projet demandé est-il en harmonie à la mission et aux valeurs de l’organisme ? 

D’après toujours ce professionnel, il est rare de répondre “oui” à ces trois questions. Dans ce sens, vous devez évaluer si la question à réponse négative est un compromis que vous êtes à l’aise de faire ou non.

Comment refuser un client potentiel ou un projet ?

Voici différentes manières de refuser un client potentiel sans toutefois l’offenser ni l’aliéner : 

Honnêteté et empathie

Alexandra Rembac, directrice principale et directrice de la création de Sterling Engagements, explique qu’elle a conservé sa relation avec un client potentiel en raison de l’empathie et à l’honnêteté. Elle essaie toujours d’être transparente et d’avoir un raisonnement clair. 

Pour Eric Wielander, vice-président de la stratégie et de la création de l’agence événementielle Eventique, il faut être aussi transparente que possible sur les raisons de dire non. Dites que vous pouvez chercher ensemble d’autres opportunités. De ce fait, un bon client vous remerciera et se souviendra de votre bienveillance.

Aidez autrement 

D’après Rembac, il faut user d’ingéniosité. Guidez le client dans une certaine mesure peut être approprié. Vous pouvez alors offrir un peu de soutien via des outils. Il est aussi possible de lui suggérer une portée réduite. 

Recommandez si possible

Pour Kerrie Sheldon, vice-présidente exécutive du développement commercial chez Opus Agency, son équipe se demande toujours si le projet convient à une autre agence de son réseau.

Jack Bedwani, PDG de l’agence de création New Moon, est du même avis. Elle pense que les clients potentiels apprécient vraiment le fait de recommander plutôt qu’un « non » catégorique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.