in

Et si l’A/B testing était la solution à vos stratégies de communication ?

A/B testing

Selon kameleoon, 75 % des sites à plus d’un million de visiteurs font de l’A/B testing. La pratique est très courante dans le domaine du marketing digital. Avec la virtualisation des événements, elle s’installe aussi parmi les outils de l’événementiel numérique. Certains professionnels attestent même son efficacité pour la présentation de contenu en ligne et les actions marketing.

L’A/B testing désigne un test fractionné permettant de déterminer la meilleure option stratégique. Les mailing, les boutons d’appel à action et autres pratiques courantes sont très utilisés pour obtenir des données. Ils aident aussi à prédire ce qui incitera les participants à agir. Cependant, ces techniques ne sont pas infaillibles. Les tests A/B permettent plus facilement de comparer les alternatives les unes aux autres.

Comment appliquer l’A/B testing en événementiel ?

L’A/B testing nécessite certains paramètres pour assurer son succès. Tout d’abord, vous devez créer deux versions différentes d’un contenu, avec des modifications sur une seule variable. Ensuite, vous utilisez une version avec une partie de votre audience totale et l’autre version avec une autre partie de taille égale. Analysez quelle version a obtenu les meilleurs résultats au cours de cette période en fonction de l’objectif visé : temps, clics, conversions ou autres critères.

En marketing, l’A/B testing est très efficace pour déterminer les préférences des cibles. Mackenzie Clauss est l’associée principale des communications marketing pour la société de gestion d’associations Smithbucklin. En utilisant cette méthode, elle a remarqué une augmentation de l’intérêt de ses cibles qui recevaient des courriels dont l’objet était personnalisé. L’American Society of Transplant Surgeons a également mis en œuvre l’A/B testing. Leurs cibles ayant reçu des mails avec des extraits vidéos d’anciens participants ont obtenu 320 % d’ouvertures de plus que ceux qui n’en contenaient pas. 

Jennifer Kasowicz, responsable principale des communications marketing chez Smithbucklin, affirme la pertinence des vidéos dans l’augmentation des engagements. « Chaque fois que nous utilisons la vidéo, elle fonctionne mieux. Que ce soit dans un e-mail, sur les réseaux sociaux ou sur une page Web, elle bat de loin la copie directe », souligne-t-elle. Voilà pourquoi la vidéo est une variable idéale pour l’A/B testing. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.