in

Organiser un meeting politique : guide pratique

meeting politique

Organiser un meeting politique constitue une tâche extrêmement délicate. Lors de ce genre d’événement public d’une grande envergure, aucune erreur n’est tolérée. Vous devez savoir comment bien l’organiser de A à Z.

Un meeting politique défini la rencontre ou une réunion des membres d’un parti avec les futurs électeurs. Le but de cet événement, rassembler le plus de monde possible et de les convaincre de voter pour le parti lors des élections. Vous pouvez organiser un meeting politique pour différents types d’élections : nationale, régionale, municipale, etc. Pour que tout se déroule bien, vous devez savoir comment procéder pour les préparatifs. 

Organiser un meeting politique : les différentes étapes.

Il existe plusieurs étapes à suivre pour organiser un meeting politique. Elles permettent de bien suivre l’évolution du travail et de l’achever dans les temps. 

Faire un brainstorming :

Une étape cruciale. Réunissez votre équipe pour rassembler le plus d’idées possible. De cette manière, vous pouvez discuter de la faisabilité des travaux pour tout mettre en place. Il sera plus facile de trouver un plan B en cas de problème pour réaliser l’un des programmes déjà entamés au fil du temps. 

Grâce à l’étape de brainstorming, vous pouvez alors : monter la structure de votre meeting, déléguer les tâches et anticiper les problèmes.

Déterminer les objectifs du meeting :

Elle suit directement le brainstorming. Vous avez sûrement déjà quelques idées en tête avant de convoquer votre équipe. Partagez les objectifs entre vous et notez-les ensuite dans une liste afin de ne rien laisser de côté. 

Après, vous pouvez commencer par rédiger les grandes lignes des sujets à présenter lors du meeting. Une synthèse et une grande analyse du discours doivent se faire minutieusement. Présentez un discours clair et net. Ni trop long, ni trop court.

Établir un budget :

Pour cela, vous devez préparer une liste de tout ce dont vous aurez besoin : logistique, salle, animateur, décoration, etc. Tout cela dépend des objectifs, du nombre d’audiences attendu et aussi de la couverture médiatique. Fixez un budget pour chacun et n’oubliez pas d’y ajouter une marge convenable pour éviter les problèmes.

Choisir une date et un lieu :

Oui, c’est après avoir fait le plus grand du travail que vous devez choisir la date ainsi que le lieu. Pour la date, veillez bien à ce qu’elle puisse attirer le plus de monde possible. Comment ? Elle ne doit pas être trop proche de l’annonce. Une communication du programme deux à trois semaines en avance permet aux gens d’arranger leur programme pour venir assister au meeting.

En ce qui concerne le lieu, le choix dépend grandement du nombre de personnes attendues et de votre budget. Vous pouvez trouver différents types de salles sur internet. Si possible, optez pour un lieu en ville. Si vous voulez que les personnes qui viennent de loin vous assistent, à vous de voir la faisabilité d’un meeting en périphérie.

Organiser un meeting politique : de quoi avez-vous besoin ?

Pour organiser un meeting politique, vous aurez besoin de l’aide des médias, d’un animateur et d’un décorateur de salle.

La couverture médiatique : 

Vous en avez besoin dès que la date et le lieu sont fixés. La diffusion de publicité tous les jours (à la télévision, à la radio, dans les réseaux sociaux et sur le site officiel du parti politique) jusqu’au jour J assure l’attraction d’une audience importante. Au cours du meeting, une diffusion en direct vous avantagera. De cette façon, vous pouvez partager votre plan de travail à ceux présents dans la salle et à ceux qui vous regardent depuis leurs domiciles.

La musique : un point à ne pas négliger

Vous entendez le mot politique. Ne vous méprenez pas, l’animation occupe une place très importante dans un meeting politique. Écouter un long discours peut devenir barbant à la longue. Un peu de musique et de divertissement mettront plus d’ambiance à votre campagne

Faites appel à un groupe de musiciens pour animer le public avant votre entrée sur scène et après votre discours. Vous pouvez opter pour du rock, de la pop, du jazz, ou n’importe quel autre genre de musique. Du moment que les gens ne trouvent pas votre meeting ennuyeux, c’est gagné.

La décoration de votre salle :

Achetez les services d’un professionnel pour se charger de la décoration de votre salle. Il saura comment aménager la disposition des places, l’endroit où monter la scène, les lumières, etc. 

Comme vous le savez, pendant un meeting, vous devez inciter les électeurs à voter pour vous. Les banderoles, les affiches et les prospectus constituent vos outils principaux. Fournissez au décorateur les images nécessaires pour remplir la salle. 

Les vérifications avant le début du meeting :

Pour vous assurer que tout est prêt pour le meeting, vous devez tout inspecter 24 heures avant le jour J. Juste avant le début, un dernier contrôle est nécessaire afin d’éviter les imprévus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.