in ,

Comment faire pour que les chefs d’entreprises soient favorables aux conventions ?

convention

Lorsqu’un employé demande à son employeur d’aller à une convention d’événement industriel, quelle est la réponse la plus souvent formulée ? Pourquoi cette réponse ? Comment les planificateurs d’évènement peuvent y remédier ? Nous vous donnons des pistes de réponses sur ces quelques lignes ! C’est parti !

Si un employé demande à son supérieur s’il peut assister à un événement industriel, la plupart des chefs d’entreprise leur diront probablement : « Ne pouvez-vous pas assister à l’événement virtuellement ? ». Dans le secteur de l’événementiel, cette réponse ne prévoit pas un bon décollage post-covid pour les conventions d’associations et les salons professionnels. Mais quelles sont les raisons qui poussent les managers à donner cette réponse ?

Pourquoi les chefs d’entreprise sont contre les conventions ?

L’avènement des événements numériques 

Pendant la pandémie, la plupart des événements se faisaient à travers des supports en ligne. Que ce soit pour l’organisation d’événements éducatifs, de réseautage ou autre, tout se déroulaient à distance. Il est alors difficile de retourner aux événements en personne. En effet, ce type d’événement présente un nouveau défi actuellement. Il s’agit du marketing non seulement auprès de vos participants, mais aussi auprès de leurs patrons. 

L’inflation freine les conventions 

Vous ne devez pas non plus minimiser le contexte d’inflation qui pèse sur la plupart des budgets ministériels. Face à ce nouveau paramètre, les chefs d’entreprise veulent savoir si le fait de payer le voyage, l’hébergement, les repas et l’inscription d’un employé à une réunion d’association à une valeur tangible pour la société.

Que faut-il faire pour que les chefs d’entreprise soient favorables aux conventions ?

La première chose à faire pour que les managers soient favorables aux conventions en personne est de mettre au point une excellente campagne de marketing. Celle-ci doit donner aux potentiels participants plusieurs raisons qu’ils peuvent présenter auprès de leurs chefs hiérarchiques.

Pour aider à atteindre cet objectif, plusieurs managers, responsables des ressources humaines et directeurs financiers pensent que pour qu’ils soient favorables à ce que leurs employés assistent à des conventions, la campagne de marketing doit clairement expliquer :

  • l’éducation, 
  • les opportunités de vente, 
  • le réseautage.

Pour ce qui est du réseautage, lorsque vous commercialisez les sessions et les participants de haut niveau de votre prochaine conférence, vous devez penser à cette perspective. En effet, il faut dépenser de l’argent pour se retrouver dans la même pièce que les leaders de son secteur. Alors, si une convention offre une opportunité de réseautage, les managers ne diront sûrement pas non.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.