in

Point sur la situation de l’événementiel en France

la situation de l’événementiel en France

A priori, nous constatons une situation prometteuse de l’événementiel en France. La relance est en cours. Parallèlement aux discussions quant aux conditions de reprise du secteur, les autres aspects reprennent de l’importance. C’est la raison pour laquelle le président de Lévénement, Cyril de Froissard, a remis sur la table les problèmes des agences au niveau des appels d’offres

Ces aspects font partie des situations qui s’aggravent après une crise. Le fait est que même si des solutions ont été proposées auparavant, elles sont vite oubliées à cause des chamboulements liés à la crise. En tout cas, la situation de l’événementiel en France s’améliore. L’ensemble de la communauté se tourne désormais vers l’avenir, qui, espérons-le, sera meilleur.

Informations pertinentes sur la situation de l’événementiel en France

Dans cette détermination des planificateurs, à Lyon, les activités s’intensifient pour le dernier trimestre de l’année. La situation de l’événementiel dans cette partie de la France prouve que “l’heure de la reprise a bel et bien sonné”. Ainsi, plusieurs salons auront lieu au cours de ce mois d’octobre : Pollutec, Equita Lyon, Solutrans… Les matchs sportifs reprennent également de plus belle. 

émarquer votre stand des autres

Le salon de l’auto, quant à lui, est reporté en avril 2022. Pour rappel, il a été annoncé pour le mois de septembre, mais il a disparu de l’agenda de l’Eurexpo. Ce dernier, avec GL Events, préfère miser sur la sécurité.

Nous réitérons que la situation de l’événementiel en France démontre que l’ensemble de l’industrie est prête pour un avenir meilleur. D’ailleurs, en 2024, à l’occasion des Jeux olympiques, 150 000 emplois seront à pourvoir. Ils concernent la construction, l’événementiel, le tourisme et la sécurité. Certaines offres sont déjà disponibles. Les professionnels s’apprêtent déjà à donner le meilleur d’eux-mêmes pour faire partie de la dreamteam.

Du côté de Nantes, un plan de relance se met en route pour la cité des congrès. Cette initiative améliorera la situation de l’événementiel au niveau local, mais impactera également sur les chiffres globaux de la France. Selon Franckie Trichet, président de la cité des congrès, cela doit permettre de se projeter dans le monde après Covid-19. “Ce traitement de choc face à la crise sanitaire (…) s’adosse à la mise en avant de valeurs d’ouverture, d’inclusion, de respect environnemental et de dynamique sociale« . Ainsi soutient-il à Ouest France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *