assurance pour événement virtuel

Votre événement virtuel a-t-il besoin d’une assurance ?

“J’ai migré vers le format virtuel donc je n’ai plus besoin d’assurance”. Voilà une idée qui s’installe facilement à l’esprit des planificateurs. Le fait est que ce service est uniquement opportun lorsque la force majeure pourrait entraver le bon déroulement d’un événement. D’ailleurs, c’est un sujet à maîtriser en cette période de COVID-19. Mais puisqu’il s’agit d’un événement en ligne, son utilité est remise en question par certains professionnels.

Pourtant, l’assurance tient une place importante dans la sécurité de votre événement, même s’il devient virtuel. Certaines compagnies d’assurance comme Beazely tiennent à accompagner leurs clients, malgré le changement de format. Les services s’adaptent aux tendances du moment. Dans ce cas, les professionnels de l’événement, eux, peuvent alors assurer leurs arrières, même si quelques-uns restent sceptiques face à l’idée.

Location de Robot


L’animation parfaite pour attirer du monde sur votre stand

Un nouveau format virtuel, une nouvelle forme d’assurance

Fin juin, l’agence d’assurance Beazely lançait une nouvelle politique d’urgence destinée à l’événementiel virtuel. Elle couvre les planificateurs d’événements si une panne de transmission perturbe ou annule une manifestation en ligne. Ce service est disponible dans le monde entier et offre des limites allant jusqu’à 10 millions de dollars. Il couvre les pertes de coûts organisationnels, de dépenses ou de revenus provenant de la publicité et de la vente de billets.

politique d'assurance spécifique pour événement virtuel

“Ces événements dépendent entièrement du fonctionnement de la technologie. Un échec peut être financièrement paralysant. Ce qui signifie que la mise en place d’une assurance solide adaptée au virtuel est indispensable”. Ainsi a déclaré Mark Symons, souscripteur pour Beazley. “La politique est conçue pour fournir une couverture simple et claire adaptée aux risques liés à l’hébergement d’événements virtuels”, ajoute-t-il.

Du côté des planificateurs événementiels, opter pour une assurance destinée au format virtuel ne figure pas parmi les priorités. Cependant, ils ne nient pas l’utilité de celle-ci. Erika Lohmar, productrice exécutive et propriétaire d’Akire Productions s’explique. “Nous avons des réclamations dans nos contrats. Ils disent que nous ne sommes pas responsables des connexions ou des problèmes internet du client, du présentateur ou des participants”.

Nicholas, de la société d’assurance Nicholas Hill Group, confirme cette importance. “Si un participant à un événement virtuel poursuit le propriétaire de l’événement pour quelque raison que ce soit, l’organisateur serait obligé de se défendre. Cela se fera automatiquement même s’il a le sentiment de ne pas être exposé”. 

Sources & crédits Source : https://www.bizbash.com/production-strategy/virtual-events/article/21141822/do-i-need-virtual-event-insurance - Crédit :

A lire également

comédie musicale

Comédie musicale : quand le théâtre se mélange au chant

Contents1.Un nouveau format virtuel, une nouvelle forme d’assurance La comédie musicale, voici une discip à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via