Accueil / Lieux et sites / Coupe du Monde 2019 : La FIFA s’explique sur le scandale de la billetterie
Coupe du Monde

Coupe du Monde 2019 : La FIFA s’explique sur le scandale de la billetterie

Le mécontentement de certains clients, agacés de voir leurs places pour la Coupe du Monde dispersées dans le stade après un achat groupé, a poussé la FIFA à réagir.

La FIFA se serait certainement bien passée d’un scandale avant le début de la compétition. Parmi les chanceux ayant reçu une place pour la Coupe du Monde féminine après leur achat, certains ont vite déchanté. En effet, ceux d’entre eux qui ont fait des commandes groupées ont constaté que leurs places n’étaient pas côte à côte, mais réparties dans l’ensemble du stade.

La FIFA se justifie, mais ne s’excuse pas vraiment

Pour elle, la FIFA n’a commis aucune erreur : tout était très clair au moment de l’achat. C’est ce que l’instance précise dans un tweet : “ Chers fans. Nous avons pris note de certains de vos commentaires concernant vos billets. Lorsque vous avez passé votre commande, un message indiquant que tous les sièges ne seraient pas situés les uns à côté des autres s’est affiché, avant la confirmation de votre achat. Malheureusement, nous ne pourrons pas modifier votre commande” indique la FIFA.

Cela risque de faire beaucoup de déçus. Toutefois, ça ne sera pas le cas des parents séparés de leurs enfants mineurs, qui pourront faire changer leurs billets.

Une Coupe du Monde féminine jusque dans son organisation

Cela ne suffira certainement pas à gâcher la fête. Surtout pas pour la FIFA, comblée par ses 830 000 places vendues. Le Comité d’Organisation Local de la Coupe du Monde féminine de la FIFA a aussi une fierté.  Celle d’avoir réussi à placer 75 femmes parmi les 150 collaborateurs qui composent l’organisation. 23 de ses femmes occupent des postes à responsabilité. La Coupe du Monde féminine n’aura jamais aussi bien porté son nom.

Le COL aura mis à contribution beaucoup des forces en présence dans l’Hexagone pour organiser le tournoi. Au-delà des collaborateurs, le comité a aussi fait appel à l’agence Proman pour diffuser ses offres d’emploi. Accueil, restauration, animation avant les matchs, les profils recherchés étaient variés pour assurer une compétition parfaite dans les villes organisatrices.

Ces années de préparation vont enfin pouvoir faire leurs preuves sur le terrain. La Coupe du Monde féminine de la FIFA commence le 7 juin pour s’achever le 7 juillet.