impact environnemental

Festival Vision:2025 : 31 000€ récoltés pour réduire l’impact environnemental des festivals

Une campagne de financement a permis au Festival Vision : 2025 de récolter 31 000€. Le programme veut sensibiliser sur l’impact environnemental.

L’objectif est atteint et même largement battu pour le Festival Vision:2025. Le projet a recueilli 28 000£ soit 31 000€ dans sa campagne de financement pour lutter contre l’impact environnemental. L’objectif initial de la campagne était de 25 000 £.  La somme a été collectée en seulement trois semaines, au début du mois de juillet. L’argent servira à poursuivre la campagne de lutte contre la dégradation du climat lors des festivals.

Festival Vision:2025 : une lutte pour réduire l’impact environnemental des festivals 

Le Festival Vision:2025 a été conçu suite au rapport The Show Must Go On, qui décrit l’impact des festivals britanniques sur l’environnement. Le Festival Vision:2025 s’engage à réunir les organisateurs de festivals qui souhaitent agir pour créer un avenir durable. Les organisateurs présents s’engagent à réduire leur impact environnemental de moitié d’ici 2025.

Un nouveau rapport The Show Must Go On est déjà en préparation. Le rapport sera lancé lors d’un événement de l’industrie en décembre et sera imprimé en édition limitée. Une version sera téléchargeable gratuitement sur le nouveau site de Vision:2025. Le rapport fournira également des conseils exhaustifs et pratiques.

Cette année, Powerful Thinking sera l’hôte de la troisième conférence annuelle du Festival Vision:2025 à Thatcham, au Royaume-Uni, le 16 octobre. La conférence sera l’occasion d’en apprendre davantage sur les ambitions du projet. L’événement permettra aussi de rencontrer les experts qui rédigeront le  futur rapport The Show Must Go On.

Les objectifs fixés par l’initiative

Comme son nom l’indique, le Festival Vision:2025 a pour but d’ici 2025 de réduire de 50% l’impact environnemental du secteur de l’événementiel outdoor outre-Manche. Pour ce faire, les actions se focaliseront sur plusieurs axes prioritaires.

En premier lieu, il y a la réduction du volume et une meilleure gestion des déchets qui s’élèvent actuellement à 25 800 tonnes/an au Royaume-Uni. De fait, les professionnels sont déjà à pied d’œuvre sur ce point. Ainsi, le principe du gobelet réutilisable s’est imposé en festival depuis quelques années. Parallèlement, la consommation énergétique devrait baisser via un meilleur suivi, et les organisateurs devront favoriser les énergies alternatives.

Mais la réduction de l’empreinte carbone d’un événement passe aussi par la nourriture. Cela dit, le problème est trop épineux et dépasse la capacité des seuls organisateurs événementiels. Toutefois, les initiateurs du projet mettent en avant la capacité du secteur à inculquer de nouvelles habitudes alimentaires au public. Les solutions sont plus simples à appliquer pour l’eau. Ainsi, le Festival Vision:2025 prône une baisse des besoins en eau pour les toilettes et sanitaires utilisés pour un événement en plein air.

Il faut cependant souligner que les transports représentent 80% de l’empreinte carbone d’un événement. Pour réduire les trajets nécessaires à l’organisation d’une manifestation, il faudra repenser tout, de l’acheminement du matériel à la circulation des participants.

Enfin, l’initiative met également sur pied un cadre d’actions applicable et ajustable à n’importe quel événement pour réduire son impact environnemental.

A lire également

Viparis réunions EMECA reprise des activités

L’EMECA vise une réouverture de ses sites pour le 1er septembre

Contents1.Festival Vision:2025 : une lutte pour réduire l’impact environnemental des festivals 2.Les objectifs fixés par l’initiative …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *