Museva Une

Le salon Museva aide les musées et les monuments culturels à élargir leurs activités

Les musées et lieux d’exception se donnent rendez-vous les 28 et 29 janvier au Carrousel du Louvre pour la troisième édition du salon Museva. Toute l’Europe est conviée et des villes comme Bruxelles, Madrid, Viennes ou encore Turin ont répondu à l’appel. 

Museva, le salon international des locations privées des musées, monuments et salles de spectacles revient en 2020 pour une troisième édition pleine de promesses. Fort du succès de son édition précédente au Grand Palais, le salon s’internationalise et invite les musées d’Europe. Plusieurs monuments de Viennes, Bruxelles ou Turin seront représentés, ainsi que le Museo del Prado de Madrid et le British Museum de Londres.

Jean François Grünfeld a conçu Museva pour permettre aux monuments culturels de développer leur activité commerciale. C’est un outil puissant qui leur propose d’évaluer leurs ressources, et d’aiguiser leur vision économique. Ce salon offre aux acteurs de ce secteur de nouvelles opportunités et la possibilité de rencontrer de nouveaux publics. En effet, musées, aquariums, théâtres et divers lieux de culture sont la plupart du temps en déficit et à la recherche de sources de financement supplémentaires. Louer leurs espaces pour des événements à des entreprises est une source de revenus très appréciable. Ces locations sont en théorie ouvertes à tous, mais demandent des sommes importantes.

Museva stands 60 exposants et 110 destinations proposées

L’édition 2020 de Museva prendra ses quartiers au Carrousel du Louvre, dans la salle Le Nôtre. Le salon accueillera 60 exposants (38 en 2019) qui proposeront 110 lieux d’exception différents à travers l’Europe. Ainsi, les organisateurs s’attendent à recevoir entre 1500 et 1800 visiteurs. Un chiffre en hausse qui s’explique par l’engouement et la motivation dont ont fait preuve les agences événementielles, traiteurs, entreprises et divers spécialistes qui ont pris part à l’édition précédente. 

En plus des exposants, Museva proposera 4 conférences pour mieux comprendre les enjeux du choix d’un monument culturel pour un événement et ses retombées économiques. Il s’agit d’aider ces lieux à adopter les bonnes pratiques et de répondre à leurs problématiques. En outre, le Carrousel du Louvre présentera à cette occasion une sélection d’œuvres d’artistes du Bénin sur le thème « Là où l’âme se plaît ». De quoi joindre l’utile à l’agréable.  

museva friseJean François Grünfeld, l’homme derrière Museva

Jean François Grünfeld n’est pas étranger à la culture. Chargé de mission auprès de Jack Lang, alors ministre de la Culture, il a organisé de nombreuses expositions au Centre Pompidou, au Musée des Arts Décoratifs et ailleurs. Il a fondé à la fin des années 80 museumexperts et s’en occupe depuis plus de 30 ans. Ce sont donc 3 décennies passées au service des musées, des monuments et des salles de spectacles, à leur apporter des ressources pour les aider à se développer. Or cela n’est pas près de s’arrêter puisque plusieurs projets sont à l’étude et pourraient voir le jour prochainement. 

Museva se tiendra les 28 et 29 janvier au Carroussel du Louvre en tandem avec le salon SITEM. Ne manquez pas ce rendez-vous qui pourrait vous permettre d’organiser des événements exceptionnels.

suite frise

frise museva

A lire également

Comment réussir l'organisation d'un séminaire à Paris

Réussir un séminaire à Paris : Optez pour un lieu atypique

Contents1.60 exposants et 110 destinations proposées2.Jean François Grünfeld, l’homme derrière Museva Pour l’organisation d’un séminaire, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *