Accueil / Lieux et sites / Pays en crise : quand l’événementiel reprend ses droits à Porto Rico
Porto Rico

Pays en crise : quand l’événementiel reprend ses droits à Porto Rico

Catastrophes naturelles, crises financières, conflits sociaux : aucun pays n’est à l’abris de connaître un jour l’un de ces cataclysmes. Comment l’événementiel peut-il reprendre pied dans un contexte post-crise et même participer à relever un pays comme Porto Rico ?

Pour exemple, Porto Rico, île de la mer des Caraïbes et territoire non incorporé des Etats-Unis avec un statut de Commonwealth. Il y a deux ans, le pays était dévasté par Maria, ouragan de catégorie 5 ayant fait, rien qu’à Porto Rico, un peu moins de 3000 morts. Les dommages estimés sur les îles qu’il a ravagées (Dominique, Îles Vierges des Etats-Unis et Porto Rico) s’élèvent à 90 milliards de dollars, auxquels il faut ajouter les pertes de revenus dues à la baisse de fréquentation de cette région du globe pendant les semaines suivant le cataclysme. Alors, est-il possible de se relever pour un pays qui dépend essentiellement du tourisme de loisirs et de l’événementiel. Et surtout, combien de temps cela prend-il ?

Porto Rico

Porto Rico bat les records d’hébergement et d’organisation d’événements

Le cas de cette île est remarquable, du fait des nombreux efforts conjugués de Discover Puerto Rico, nouvelle organisation de marketing de l’île, et d’artistes décidés à se produire à San Juan et ailleurs dans un souci d’y attirer du monde. C’est le cas de Lin-Manuel Miranda, légende de Broadway, qui a présenté son spectacle à guichet fermé à San Juan durant trois semaines. Le comédien Jimmy Kimmel a également choisi Porto Rico pour y présenter ses spectacles. Rapportés à l’IMEX America de Las Vegas, les chiffres du tourisme et de l’événementiel du pays laissent rêveurs : ainsi, entre janvier et avril 2019, les revenus générés par les réservations d’hébergement sur place s’élevaient à 373,6 millions de dollars, somme jamais atteinte depuis huit ans. Cela représente une augmentation de 12,4 % par rapport à la même période de l’année précédant le passage de l’ouragan en 2017.

Avec une capacité hôtelière de 15.000 chambres réparties dans 158 hôtels, l’île ne cesse pourtant pas d’attirer de nouveaux investisseurs. Chiffre qui devrait encore augmenter avec l’ouverture prochaine de El Distrito, nouveau quartier événementiel situé à 15 minutes à peine de l’aéroport de San Juan et qui pourra accueillir jusqu’à 6000 visiteurs.

Sources & crédits Source : https://www.meetingsnet.com/destination-venue-news/puerto-rico-back-business - Crédit : MeetingsNet

A lire également

Fête

EventsCase : la plateforme de solutions technologiques fête ses 7 ans

Contents1.Porto Rico bat les records d’hébergement et d’organisation d’événements La plateforme britannique de solutions informatiques …