Musée Tinder

Single, Not Sorry : un concept de musée pour les célibataires

Tinder, l’application de rencontres la plus célèbre du monde, a pensé à ceux qui sont « seuls » en ce jour de la Saint Valentin. Une fatalité ? Pas du tout, répond-elle en invitant les célibataires parisiens à l’inauguration du musée Single, Not Sorry.

Un mois après le lancement de sa campagne Single Not Sorry, Tinder s’associe avec Tapage pour cet événement public original présenté sur la page Facebook de l’application de rencontres comme étant « votre meilleure excuse pour échapper aux vendeurs de roses gênants et autres restos blindax de la Saint Valentin ». Les célibataires de la métropole sont donc invités à venir « casser les vieux clichés sur le célibat et faire la teuf comme jaja ! ».

Location de Robot


L’animation parfaite pour attirer du monde sur votre stand

Tinder musée

Tinder célèbre le dating avec ce musée

L’application de rencontres a commencé l’année 2019 avec la résolution de dépoussiérer le sujet du célibat. Si elle s’intéresse au sujet, c’est parce que selon une étude menée par Morar HPI en France, 74 % des 18-25 ans sondés déclarent qu’ils sont célibataires par choix. Tinder a ainsi lancé une nouvelle campagne de communication afin de vanter la liberté des célibataires qui pourraient avoir tendance à trouver leur situation désespérante. Le dictat du couple heureux est donc à reléguer au passé puisque selon Tinder, être célibataire (et heureux de l’être) en 2019 est tout à fait envisageable. Etre seul(e), oui, mais le vivre de façon épanouie et décomplexée, voilà le défi ! Alors, pour encourager ces électrons libres de l’amour, le réseau social fait tourner sa campagne autour de quatre idées clés : « Libre d’improviser », « Libre de na pas avoir d’horaire », « Libre d’improviser » ou encore « Libre d’explorer ».

Une soirée au musée pas comme les autres

En ce soir de la Saint Valentin, attendez-vous à une nuit au musée par comme les autres. Tapage et Tinder concoctent en effet un événement atypique pour les Single, Not Sorry parisiens. Il n’y a pas de réservation possible. Dans le souci de créer la surprise, l’application a donné très peu d’informations sur l’événement qui aura lieu dans le 3e arrondissement de Paris à partir de 19h. Un événement a été créé sur la page Facebook de Tinder, qui surfe sur la vague de la communication événementielle via les réseaux sociaux.

A lire également

château événementiel

Château : un site événementiel à exploiter

Contents1.Tinder célèbre le dating avec ce musée2.Une soirée au musée pas comme les autres Lorsqu’on …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *