in

Un radar de détection d’armes testé au Metro Toronto Convention Centre

Toronto

Le Metro Toronto Convention Centre va tester le radar 3D Hexwave par Liberty Defense qui a pour but de détecter les objets dangereux.

Depuis quelques années, les solutions en matière de sécurité se font de plus en plus nombreuses. A la fin de l’année, Liberty Defense en testera une nouvelle au Metro Toronto Convention Centre. Des dizaines de milliers de participants à des congrès, expositions et salons participeront sans le savoir au test du système HEXWAVE. Il utilise l’imagerie radar en 3D sans radiation associée à un logiciel d’intelligence artificielle pour détecter et identifier les objets sous les vêtements ou dans les sacs.

Un test au Metro Toronto Convention Centre avant les lieux publics

A l’origine du projet, Liberty Defense, spécialiste des systèmes de sécurité, s’est dit confiant dans le fait que HEXWAVE “contribuera à renforcer la sécurité des infrastructures tout en maintenant une expérience client positive” par le voix de son PDG Bill Riker. 

Les équipes de sécurité peuvent utiliser le radar 3D à partir d’une position surélevée pour examiner le public sur un périmètre donné. Cela permet d’effectuer des contrôles sans perturber la circulation à l’entrée des sites. 

En étendant l’espace de détection et en élargissant le périmètre de surveillance, il donne aux équipes de sécurité plus de temps pour gérer les menaces. « L’extension du périmètre de sécurité des installations de la convention est un excellent exemple de la façon dont une approche de défense à plusieurs niveaux peut être mise en œuvre « , explique M. Riker.

Le test de HEXWAVE au Palais des Congrès de Toronto se fera sur des zones extérieures et intérieures. Au total, l’espace s’étend sur 56 000 m². Liberty Defense expérimentera ensuite sa solution dans des centres commerciaux et tout type de lieux publics en Amérique du Nord au cours des prochains mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.