femme regardant à travers serrure

Crise du Covid dans l’événementiel : comment en faire une opportunité ?

Depuis quelques mois, le secteur de l’événementiel a connu un arrêt brutal de son activité en raison de la crise sanitaire liée à la propagation du Coronavirus (Covid-19). Cet arrêt, personne n’aurait pu l’anticiper. Il vient toucher de plein fouet un secteur déjà mis à mal ces dernières années par les mouvements sociaux et avant cela, les attentats. Cette troisième vague pourrait bien être la vague de trop pour de nombreuses entreprises du domaine. Pourtant, comme la plupart des crises, elle représente une opportunité sans précédent de sortir du lot et de repartir plus fort. Mais alors, comment s’y prendre pour tirer son épingle du jeu ?

Affiner son offre

Beaucoup d’entreprises du secteur de l’événementiel peinent à se démarquer faute d’une offre suffisamment claire et différenciante. C’est pourtant la base du marketing. À vouloir être trop généraliste et ratisser large, on ne séduit personne. Pour plaire, il convient de segmenter son offre, de la rendre plus lisible et attractive. Mais comment s’y prendre ?

Commencez par noter tous vos atouts. Ils sont certainement plus nombreux que vous ne l’imaginez. Qu’est-ce que vous faites le mieux ? Il y a certainement des domaines où vous excellez. Par exemple, vous êtes peut-être spécialisé dans l’organisation de séminaires dans des lieux insolites. Ou alors vous avez pour habitude de préparer des buffets très exotiques. Quel est votre point fort, celui qui permet aux futurs clients de vous identifier immédiatement ? Une agence événementielle comme L’organisateur est spécialisée dans l’organisation d’événements professionnels de grande ampleur regroupant des milliers de participants. Votre avantage concurrentiel, vous devez ensuite le mettre en avant sur tous vos supports de communication. Cela doit devenir votre marque de fabrique.

Anticiper l’imprévu

En ces temps d’incertitude où nul ne sait quand la reprise sera au rendez-vous, il convient d’essayer de prévoir l’imprévisible. La crise sanitaire n’est pas encore finie. La crise économique est déjà bien installée. À court terme, vous devez mettre en œuvre les moyens nécessaires pour survivre. Votre capacité à passer entre les gouttes suffira à faire votre différence par rapport à la concurrence. Les entreprises qui n’ont pas les reins assez solides vont disparaître de façon inéluctable.

Envisagez d’emblée le pire avec une crise qui dure au-delà d’un an avant une reprise forte de l’activité. De quel niveau de trésorerie avez-vous besoin pour passer le cap ? Sur quels financements pouvez-vous compter pour vous aider ? Quelles aides publiques sont mobilisables ? Quelles dépenses courantes peuvent être réduites ? Construisez votre budget de crise comme un chef de guerre en imaginant le pire. Ainsi, vous pourrez piloter votre entreprise au fil des mois en fonction de l’évolution de la situation de manière plus sereine.

personne en pleine recherchePréparer l’après crise

Dans quelques mois, la crise sera terminée. C’est à ce moment-là que vous devrez être prêt pour rebondir plus fort. Assurez-vous de tout faire pour conserver vos meilleurs employés. Profitez de cette période calme au niveau de l’activité pour les former et développer leur expertise. De nombreux talents vont se retrouver sur le marché de l’emploi. Commencez à tisser des liens avec eux. Élargissez votre réseau professionnel pour pouvoir les attirer dès que la reprise sera là.

C’est aussi durant cette période que vous devez réaliser des efforts de communication. Prenez le temps de travailler sur tous ces projets digitaux que vous remettiez toujours à plus tard faute de temps. Votre site web doit être attractif, rapide et bien référencé. Vos réseaux sociaux doivent montrer votre savoir-faire et une activité récurrente. Enfin, formez-vous sur la manière d’attirer de nouveaux clients via les différents leviers offerts par le numérique : publicité en ligne, affiliation, articles dans la presse, etc.

Cette crise est l’occasion de se réinventer. Ne négligez pas cette opportunité. Il faut gérer l’urgence à savoir la survie, mais aussi préparer le long terme. Les entreprises qui s’en sortiront le mieux sont celles qui auront un plan bien établi, prêt à être déroulé pour rafler la mise et remplir son agenda avec de nombreux événements à organiser.

A lire également

covid19

Comment le COVID-19 affecte les fournisseurs indépendants ?

Contents1.Affiner son offre2.Anticiper l’imprévu3.Préparer l’après crise Contrairement aux grandes enseignes, les fournisseurs indépendants ont eu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via