in ,

Ambiance électrique au « Climate Finance Day » ! 

Climate Finance Day

Une ambiance éléctrique s’est imposée et beaucoup de questions se sont posées lors de la 8e rencontre annuelle de la finance française dédiée au climat. Cet événement s’est tenu le 27 octobre 2022 au Palais Brongniart à Paris. Toutefois, tous les patrons des banques et assurances ainsi que Bruno Le Maire n’étaient pas présents. Le Climate Finance Day devait réunir les grands professionnels de la finance qui veulent faire connaître leur action en matière de transition écologique. 

Boycotte au « Climate Finance Day » : la faute aux activistes !

Lors de cet événement, une quarantaine de militants des ONG les Amis de la Terre et Alternatiba ont été observés sur les marches du palais Brongniart. Par ailleurs, dans son discours d’ouverture, le PDG du Groupe ADP et président de Paris Europlace, Augustin de Romanet a émis des propos qui laissent perplexe. En effet, il a remercié les participants présents « de ne pas avoir eu peur de quelques activistes ». Il ajoute : « Je suis sûr que sans cette peur des activistes, des personnalités que nous verrons en vidéo aujourd’hui, seraient ici avec nous. »

« Climate Finance Day » : une vidéo du ministre Bruno Le Maire

D’habitude, le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire ne manque jamais cet événement. Toutefois, il a fait parvenir un enregistrement vidéo. Celui-ci contenait sa « keynote » d’ouverture

Dans son enregistrement, le ministre a reproché aux acteurs français de la finance leur manque d’ambition climatique. Il a également pressé les investisseurs d’investir encore plus dans la technologie nucléaire de la France pour « réussir la décarbonation de notre économie ». 

Ce fut aussi l’occasion pour lui de parler du nouvel Institut de la finance durable. Cet organisme devrait permettre aux industriels, scientifiques et financeurs de travailler ensemble. 

« Climate Finance Day » : création de l’Institut de la finance durable

D’après le discours du ministre, l’Institut de la finance durable a été créé officiellement hier. Cet organisme devra promouvoir la place financière de Paris au niveau européen et mondial, en se basant sur sa contribution à la transition environnementale. Cependant, la fondatrice et directrice de l’ONG Reclaim Finance, Lucie Pinson, a réagi à ses propos du ministre. Elle indique toujours attendre les détails sur la gouvernance et la feuille de route de l’Institut de la finance durable. Elle continue que jusqu’à preuve du contraire, c’est une reprise en main de ces sujets par Paris Europlace. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.