in

L’événementiel, un outil de développement incontournable

événementiel développement

Depuis la crise de la Covid-19, l’événementiel est majoritairement associé au développement. A croire que les acteurs économiques n’ont pas réalisé son importance jusqu’au jour où la filière a cessé de fonctionner. Rappelons-le, à partir de mars 2020, le secteur a sombré dans le noir, plus aucun événement n’a pu avoir lieu en présentiel.

Aujourd’hui, les activités ont bel et bien repris, en plus du format virtuel qui a pris de l’ampleur. L’événementiel reprend son piédestal dans le développement du pays. Mieux encore, la filière revient plus forte que jamais. Refaisons le point sur son évolution et son poids sur l’économie française. 

L’événementiel agit massivement sur le développement économique du pays

Les chiffres sur l’événementiel démontrent naturellement son importance dans le développement. La filière pèse 20 milliards d’euros de CA en termes de bénéfice de la production événementielle. Non loin de ce tarif, elle agit également auprès des acteurs du tourisme et du commerce local en engendrant 19,5 milliards d’euros de CA. Les salons comptent plus de 50 millions de visiteurs par an, dont plus de 20 millions des internationaux.

L’événementiel s’inscrit aussi parmi les leviers de développement grâce aux 40 600 emplois directs et indirects annuels qu’il génère. Sans oublier que la France se classe 3e destination mondiale de l’accueil de congrès, Paris et Île-de-France sont des leaders avérés du marché. Dans l’aspect social, l’engagement de l’industrie envers le développement durable s’est fortement renforcé au cours de ces derniers mois. L’économie circulaire et la croissance verte sont désormais au centre des préoccupations.

Chargé de protocole

Le coprésident de l’Unimev s’est confié à lajauneetlarouge.com sur cette place de l’événementiel dans le développement. “L’événementiel est un excellent moyen de mettre en avant des territoires”, souligne-t-il. L’impact des événements français comme le salon du Bourget, le salon Maison & Objet engendre une participation internationale massive. Ce qui constitue donc un soutien considérable au secteur du tourisme par la même occasion.

“En règle générale, 1 euro investi dans l’organisation d’un salon génère 8 euros de bénéfice. Sur le plan économique, nous luttons pour que les services de l’État et les régions cessent d’envoyer les entreprises françaises chez les concurrents”, argue le coprésident de l’Unimev. Surtout avec la crise sanitaire, il devient plus important de mettre en valeur le patriotisme

Sans oublier que les gens préfèrent la sécurité de chez eux pour l’instant. L’événementiel peut fortement contribuer au développement du pays en ramenant les professionnels d’ailleurs ici, plutôt que le contraire. Du moins, dans la phase de reprise, les professionnels locaux estiment que c’est ce qui est le plus important.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.