in

La génération Z s’intéresse plus à des sports féminins

génération Z

Selon une étude menée par Samba TV et publiée ce mois de novembre, 39 % des adeptes du sport de la génération Z s’intéressent davantage aux sports féminins. Cela est palpable par la remarquable gain d’audience pour National Women’s Soccer League (NWSL), la WNBA et le tournoi féminin de la NCAA 2022. Lors de ces matchs, l’audience a clairement dépassé la croissance de leurs équivalents masculins comparatifs.

Intérêt de la génération Z pour le sport féminin : les avantages événementiels à en tirer 

Par rapport à 2021, le taux de jeunes de la génération Z qui ont un intérêt pour les sports féminins a connu une hausse considérable. En effet, 39% d’entre eux regardent plus de sports féminins qu’il y a un an. 

Une société d’analyse d’audience à San Francisco, Samba TV, révèle que les annonceurs devraient se pencher sur le sport féminin s’ils veulent atteindre un public de plus en plus jeune, à revenu élevé et diversifié. Selon le rapport publié par cette société :

  • il y a une augmentation de 81% des cotes pour la folie de mars des champions féminins de basket-ball universitaire, 
  • une hausse de 171% du nombre de téléspectateurs pour le match 1, à 1,1 million de foyers pour les finales de la WNBA,
  • une augmentation des gains de 453% pour le championnat de la National Women’s Soccer League (NWSL). 

La directrice du marketing de Samba TV, Meredith Brace, déclare que les annonceurs et les diffuseurs intelligents ont su profiter de l’attrait large et croissant du sport féminin cette année. Dans ce sens, leurs investissements ont été largement récompensés par une croissance massive des chiffres de l’audience. Elle ajoute que le mouvement entourant les sports féminins ainsi que leurs superfans offre une opportunité d’atteindre un public plus jeune et plus aisé.

Intérêt de la génération Z pour le sport féminin : une estimation à la hausse des bénéfices des annonceurs

Selon leurs estimations, les annonceurs voient leurs publicités atteindre plus de 6 millions de foyers, et cela, juste lors d’un tournoi féminin. Les résultats de l’étude menée par Samba TV rapportent que le nombre de téléspectateurs a connu une hausse de 81% pour toutes les manches de March Madness féminin. Par ailleurs, elle n’était que de 18% pour le tournoi masculin de la NCAA. En outre, suivant ce rapport, les grandes marques comme Nissan, Capital One et Geico ont atteint plus de 6 millions de foyers pendant le tournoi féminin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.