in ,

Vivez l’évolution de l’art avec l’IA à Artificial Dreams à Paris

Artificial Dreams IA Créativité Art Génératif

Découvrez Artificial Dreams, l'exposition-performance nocturne à Paris qui fusionne art et intelligence artificielle. Présentée par le Grand Palais Immersif avec le soutien de Microsoft, cette manifestation offre une expérience immersive au cœur de la création artistique assistée par l'IA.

Intelligence Artificielle et Art Création Artistique IA Exposition Nocturne Paris Technologie et Créativité Art Génératif

L'art à l'ère de l'intelligence artificielle

L'exposition Artificial Dream redéfinit les frontières entre technologie et créativité. La grande salle du Grand Palais Immersif se transformera en un espace où les œuvres génératives prennent vie grâce à des algorithmes avancés. Le commissaire Charles Carcopino nous guide à travers cette rencontre entre l'humain et la machine.

Intelligence Artificielle et Art Création Artistique IA Exposition Nocturne Paris Technologie et Créativité Art Génératif

« [···] L'IA est-elle en train de prendre le contrôle d'un monde devenu trop complexe comme dans les romans de Philip K-Dick ou au contraire, le dote-t-elle des nouveaux outils qui lui éviteront son extinction annoncée ? Les spéculations et les craintes se présentent et renvoient l'Homme à des questions éthiques sur les responsabilités que nous sommes en train de lui déléguer avec le contrôle de nombreuses professions, des administrations, de la finance, de l'armement. 

Conçue comme une série de plongées immersives et spectaculaires dans le monde onirique des machines, l'exposition-performance Artificial Dreams dresse un panorama de la création artistique assistée par l'IA et les algorithmes, à ce moment décisif qui représente à la fois l'émergence symbolique de l'IA et aussi son expansion accélérée. » Charles Carcopino – commissaire de Artifical Dreams

Une sélection internationale d'artistes visionnaires

Douze artistes de renom international, dont Markos Kay, Andy Thomas, Tryphème & Ulysse Lefort, Ryoichi Kurokawa, IMMERSIVE ARTS SPACE/ZHdK, Mots, Daito Manabe, MSHR, Sabrina Ratté, Justine Emard, Visual System, Emi Kusano, Iconem et Niceaunties. Ils utiliseront l'IA pour challenger notre perception de l'art. Leur travail, exposé globalement, explorera des thèmes variés allant de l'interaction homme-machine à l'imaginaire artificiel.

Des installations qui questionnent et fascinent

Outre les projections immersives, les visiteurs pourront explorer des installations réparties dans tout le Grand Palais. œuvres permettent de plonger dans des univers où l'IA et l'art fusionnent. Elles offrent également une nouvelle dimension à l'expérience artistique.

oeuvre d'art

L'exposition ne se limite pas donc à l'observation passive; elle invite également à participer à des conférences. Des experts discuteront de l'impact de l'IA sur l'art et la société, les technologues et le public.

Informations pratiques pour les visiteurs

Artificial Dreams est accessible lors de trois soirées par semaine jusqu'au 8 juin. Les billets sont proposés à un tarif standard de 14 euros, à noter que ce billet n'inclut pas l'accès à l'exposition Loading, l'art urbain à l'ère numérique. Une offre Early Bird est également disponible à 12 euros, valable pour une période limitée et selon les stocks disponibles. Ces billets peuvent être achetés en ligne.

Artificial Dreams IA Créativité Art Génératif

Artificial Dreams est une exploration de ce que l'avenir pourrait tenir pour l'art et la créativité sous l'influence de l'IA. Cette exposition s'affirme comme un must-see pour quiconque s'intéresse à l'intersection de l'art, de la technologie et de l'éthique.

Article basé sur un reçu par la rédaction

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.