in ,

Baromètre EIC : les activités événementielles sont en plein essor ! 

baromètre

Le baromètre mondial des événements d’affaires 2022 Q2 de l’EIC révèle des résultats encourageants dans le monde de l’événementiel. En effet, le Conseil de l’industrie des événements ou EIC révèle une conséquente augmentation sur ses deux principaux indices. Il s’agit des demandes de propositions d’événements d’affaires et des nuits d’hôtel de groupe.

Les chiffres clés du baromètre de l’EIC

Sachez tout d’abord que ce baromètre surveille les changements au sein du marché de l’événementiel par rapport aux niveaux pré-pandémiques. Dans ce sens, après les études de l’EIC, l’indice d’activité de propositions d’événements d’affaires du T2 a augmenté à 81%. D’autre part, l’indice des nuits d’hôtel de groupe du T2 a haussé à 83%.

Toujours dans ce sens, ce baromètre révèle que l’activité des appels d’offres pour des événements à court terme s’est davantage redressée. Ce qui est un peu moins pour les événements à plus long terme. Toutefois, ces deux indices se sont améliorés dans toutes les régions du monde au deuxième trimestre 2021. L’Europe centrale et orientale, l’Amérique du Nord et le Moyen-Orient connaissent le plus fort pourcentage de l’activité des appels d’offres. 

Simultanément, l’Europe occidentale, le Moyen-Orient et l’Amérique du Nord présentent les pourcentages les plus élevés des nuitées de groupes dans les hôtels.

Baromètre de l’EIC : des pistes de réflexion pour le long terme

Les résultats du deuxième trimestre montrent un optimisme sur la poursuite de la reprise du secteur des événements professionnels. Cependant, ce secteur d’activité doit être préparé à tous les scénarios pour l’avenir. Ce sont en effet les propos d’Amy Calvert, PDG de l’EIC. Elle ajoute qu’il est incroyablement réconfortant de constater l’élan significatif au cours du deuxième trimestre de l’année.

Toutefois, elle met en garde les professionnels du secteur sur l’impact de la crise énergétique, la hausse des taux d’inflation et les événements sociopolitiques en cours. Selon elle, les organisateurs et planificateurs événementiels doivent rester confiants dans leur capacité. Néanmoins, ils doivent se préparer à toutes les possibilités. Pour cela, elle conseille de continuer à tirer parti de la dynamique et de célébrer ce qu’ils ont pu réaliser jusqu’à maintenant. 

Le baromètre de l’EIC prévoit, à plus long terme, une prudente anticipation des perspectives économiques. Plusieurs pays d’Europe, des États-Unis et du Canada sont concernés par ces mesures de prudence. En effet, ces pays sont confrontés à des risques de récessions courtes et légères au cours des prochains trimestres. Ces contraintes économiques pourraient ralentir une reprise soutenue de l’événementiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.